Faut-il parier sur la ligue des champions ? + les dernières infos à prendre en compte dans vos paris !

 Au sommaire de l’émission cette semaine :

  • Faut-il parier sur la ligue des champions, ou vaut-il mieux faire l’impasse ? + le match de ligue des champions qui a retenu mon attention.
  • Nous abordons également un point important sur la Ligue 1 parce qu’il y a un incontournable.
  • Et enfin, nous parlerons de NBA car il y a eu un incident qui pourrait changer la donner sur la Conférence Est.

P-Y : Bonjour à tous, bienvenue dans Pariez-gagnant le mag, une émission dédiée au pari sportif. En ma compagnie : Benoît Tréanton. Bonjour Benoît !

B : Bonjour à tous et à toutes !

P-Y :Tu est parieur pro, tu as fondé Pariez-gagnant, tu distribues de nombreux conseils à travers la planète !

B : La planète… Oui, c’est vrai, certains sont à l’étranger, c’est vrai.

P-Y : Je ne fais pas faire de teasing mais tu commences maintenant à passer dans d’autres média…

B : On en parlera plus tard.

P-Y : Surprise, surprise. Et nous sommes également avec Damien. Bonjour Damien !

D : Bonjour à tous !

P-Y : Damien est passé par le centre de formation du Stade Malherbe de Caen. Alors, comme le dit l’expression consacrée : mettez des pouces bleus, partagez, tout ça, tout ça. On est d’accord ?

B : C’est le but de l’émission, oui.

P-Y : On va détailler ensemble le sommaire de cette émission.

  • On commence par une question de circonstance : faut-il parier sur la Ligue des champions ou au contraire faire l’impasse et se concentrer sur les championnats ?

On fera un point avec Benoît sur un match de Ligue des Champions qui a retenu toute ton attention

  • On fera un focus sur la prochaine journée de Ligue 1 parce qu’il y a un incontournable…
  • Et puis en fin d’émission, on fera un point NBA, parce qu’il y a eu un gros incident…

B : On peut dire ça comme ça !

P-Y : Quelque chose qui pourrait changer la donne sur la Conférence Est. Voilà, Pariez-gagnant deuxième édition, c’est parti !

Faut-il parier sur la Ligue des champions ?

P-Y : Première question de cette émission : faut-il parier sur la Ligue des champions ou au contraire faire l’impasse et se concentrer sur les championnats ? Pourquoi cette question se pose-t-elle ?

B : Parce que certains parieurs qui jouent sur les coupes d’Europe se la posent et me la posent. Attention aux coupes d’Europe : ce n’est pas du tout la même façon de travailler ou d’aller chercher des stats. Car les stats en coupe d’Europe sont biaisées.

Comment comparer un club qui joue en Espagne et un club qui joue en Angleterre ? Sur quelles stats se baser ? Elles n’ont rien à voir entre elles puisque ce n’est pas le même championnat, pas le même niveau de championnat, les 2 clubs ne rencontrent pas les mêmes équipes…

Autant dans un championnat, faire des analyses statistiques et prendre de l’info ça vous sert parce que vous rencontrez les mêmes équipes, autant en coupe d’Europe, c’est un peu compliqué.

La Coupe du Monde est la vache à lait des bookmakers, tout simplement parce que vous ne pouvez pas faire de stats ni analyser très sérieusement.

Voilà pourquoi je dis toujours méfiance quand vous jouez sur la Ligue des champions – et encore pire, la coupe de l’UEFA, parce que là vous ne savez quasiment rien sur certaines équipes

D : C’est clair. La Ligue Europa : jamais.

P-Y : Damien, dans ta pratique de parieur, est-ce que tu t’es déjà posé la question de privilégier l’une ou l’autre de ces compétitions ?

D : Cela dépend. Je commence à parier sur la Ligue des champions à partir du troisième ou quatrième match, quand je connais déjà quelques résultats dans le groupe, ce qu’il s’est passé auparavant. Ça permet d’avoir un peu de recul. Comme le disait Benoît, les stats arrivent puisqu’on sait ce qu’il s’est passé. Donc oui, je parie sur la Ligue des champions mais à partir de la troisième ou quatrième journée. Donc mes premiers paris devraient être pour le prochain match, même si j’ai déjà pris un ou deux paris hier. Mais ce n’étaient pas forcément des paris sur les résultats mais sur les buts marqués.

P-Y : On rappelle que cette émission est enregistrée le mercredi, donc on parle de la première moitié de la troisième journée Ligue des champions.

D : Exact.

B : Donc le dernier match aller. C’est cela que disait Damien.

Petite astuce avant de parler de Real-Tottenham : de mon point de vue et par expérience, il est plus “facile” de gagner des paris sur les championnats après la trêve de Noël, parce que vous avez toutes les stats des 18 ou 19 premières journées, vous connaissez les joueurs clé, les points fortes et les points faibles de chaque équipe… Bien sûr, il y a le mercato d’hiver qui peut faire un peu bouger les choses, mais c’est beaucoup plus simple d’analyser et d’utiliser les statistiques qu’au mois de septembre où vous n’avez qu’un ou deux matchs sur lesquels vous baser.

P-Y : Tu es d’accord avec le raisonnement de Damien ?

D : Ouais… sachant que la Ligue des champions et des stats sur trois matchs, c’est compliqué. Mais au moins, tu as vu un peu le niveau des équipes…

P-Y : À l’heure actuelle, à ce moment de la saison, comment fait-il agir ?

B : On peut parler sur Real-Tottenham qui a eu lieu mardi soir – et je vous donnerai une petite analyse du Tottenham-Real qui aura lieu le 1er novembre, je crois

D : C’est ça

P-Y : La quatrième journée

B : À Wembley.

Pour avoir vu le match d’hier entre Real et Tottenham, même si j’ai zappé avec Monaco-Besiktas, le Real a quand même dominé la partie mais il y a eu 1-1. Si on s’arrête au résultat, on peut se dire que Tottenham est assez costaud. Il y a Kane devant et Alli qui était suspendu va revenir pour le prochain match, ce qui va apporter du sang frais et un peu de technique supplémentaire. OK, mais quand vous savez que c’est Lloris l’homme du match ! Il était dans un soir exceptionnel et il fait à un moment une parade de ouf face à Benzema…

Le Real aurait du pour moi gagner le match. Ils ont eu 60% de possession de balle contre 40% à Tottenham, il y a eu 20 tirs à 11…. Même si Navas sort aussi un tir à la 75e, le Real devait gagner ce match.

Si je me projette sur le match du 1er Novembre: Wembley n’est pas le stade de Tottenham. Et ils ont un peu plus de mal hors de leur stade

P-Y : Leurs performances sont moyennes, disons…

B : C’est vrai ! Ce sont les stats qui le disent. C’est un peu plus compliqué pour eux. J’ai regardé un peu les cotes qui sont sorties : les bookmakers mettent le Real à 2,1. Et je ne vois absolument pas le Real Madrid perdre à Tottenham. Pour moi, ils vont au moins ramener un nul. Sachant que la première place va sans doute se jouer entre les deux. Donc j’irais plutôt vers un draw no bet Real de Madrid pour le 1er Novembre, avec une belle cote en plus…

P-Y : Réexplique pour les non-initiés et ceux qui nous écoutent à la radio

B : Le draw no bet, c’est-à-dire le match nul remboursé, ça consiste ici à parier sur la victoire du Real de Madrid mais en cas de match nul, ma mise est remboursée. Forcément la cote n’est pas à 2 ou 2,1 puisque je me protège avec le match nul. Elle descend autour de 1,45-1,50.

Je pense que c’est un bon investissement pour ce match dans deux semaines. Voilà mon analyse. Et toi Damien ?

P-Y : Avec ton œil footballistique ?

D : Avec mon œil footballistique, j’ai trouvé que c’était un gros match hier soir. Ça va se jouer à Wembley… J’ai trouvé super intéressante l’interview de Zidane après le match qui a dit : “ça se joue à Wembley, donc c’est un peu comme si on jouait une finale en fait”. Tottenham va se mettre un maximum de pression parce que quand tu joues à Wembley, tu dois gagner. Mais ils ont eu un peu de chance de ramener un match nul de Madrid. Ça va être une finale et si on compare l’expérience du Real, qui a joué quelques finales alors que Tottenham n’en a pas joué, ou alors en Cup… Le Real joue toujours pour gagner et à mon avis Tottenham aura de la peine à avoir autant de réussite que mardi soir.

P-Y : Avant de clore cette partie sur la Ligue des champions, une dernière question : Real Madrid en pari long terme, une bonne ou une mauvaise idée ?

B : Moi, à titre perso, j’ai pris le Real vainqueur de la Ligue des champions à 6. Mais surtout en couverture du PSG que j’ai eu à 17 – ils sont à 6 maintenant ! Beaucoup ont ce pari là aussi car je l’avais donné dans le Club. Aujourd’hui, on a le PSG est à 6 et le Real Madrid à 5…

J’ai hésité à prendre Manchester City mais j’ai du mal avec les anglais en Ligue des champions. Ce sont les stats qui le disent aussi ! Mais il y a peut-être quelque chose qui se passe cette année, on va voir. Peut-être, peut-être…

P-Y : Il faut remonter à 2008 pour avoir un vainqueur anglais.

B : Oui, voilà ! ça remonte un peu. Barcelone, je n’y crois pas du tout. Il faudra voir avec Dembélé. Le pauvre est blessé, il faudra voir comment il va revenir mais s’il met deux ans comme Fekir, ça va être compliqué…

Donc oui, le Real. Par contre, personne n’a jamais gagné trois fois de suite. Il me semble du moins. Mais toute série est aussi faite pour s’arrêter. C’est ce que je dis aussi souvent. Mais oui, pour moi, ce sera le Real ou le PSG. Attention à Heynckes qui est revenu au Bayern : c’est un magicien ! Donc on va voir tout ça…

D : Je trouve cette Ligue des champions beaucoup plus ouverte que d’habitude.

Ligue 1 : analyses de la prochaine journée

pronos ligue 1 bon parieur P-Y : On va maintenant revenir en France pour parler de Ligue 1. Il y a plein de choses pour cette journée et certaines vont avoir un certain poids médiatique, il va falloir faire attention à ne pas s’emballer… tu parlais de vache à lait tout à l’heure et il y a le classico qui arrive. Pas mal de gens vont parier de manière assez impulsive

B : Avec le cœur. Je voudrais bien d’ailleurs connaître les mises sur le match OM-PSG. Je ne sais pas si cela va être possible mais je voudrais bien le savoir.

P-Y : Oh là !

Faisons un petit tour de cette journée. On commence par toi Damien vers quel match tu irais ? Il ya des choses qui te plaisent ?

D :Je me suis arrêté sur ce Nantes-Guingamp. Nantes fait un bon début de championnat sous la baguette de Ranieri. Ça gagne avec de petits scores, mais ça gagne. Pour Guingamp, c’est compliqué à l’extérieur avec une seule victoire en déplacement cette année. Nantes a 5 victoires, Guingamp 4. Seulement 2 victoires à domicile pour Nantes mais je ne pense franchement pas que Guingamp va être capable d’aller marquer à Nantes. Même si Nantes marque très peu, ils gagnent tous leurs matchs 1-0 – 3 victoires sur 5. Donc je m’orienterai sur Nantes en nul remboursé à 1,33

P-Y : Qu’est-ce que tu en penses Benoît de ce Nantes-Guingamp ? Il ya des chose à faire là-dessus ?

B : Pour le type de pari, le match nul remboursé, c’est sûr ! Nantes ne gagne que par un but d’écart donc ça peut facilement faire un match nul. Honnêtement, quand j’ai regardé la grille des matchs, il m’avait sauté aux yeux parce que c’est typiquement ce que j’aime bien avec une équipe à domicile entre 1,9 et 2,2. Mais j’ai un doute. Je n’y arrive pas avec Nantes. Je me dis qu’ils sont en surrégime pour l’instant, malgré que ce soit Ranieri. Il a fait des miracles à Leicester la première année mais la deuxième, il a été viré, donc…

P-Y : Je voulais rester sur un match qui avait des cotes à peu près similaires : Stade Rennais- Lille

Donc on est sur une cote de 2,15 pour Rennes, 3,50 pour Lille. C’est à peu près similaire mais je trouve que le contexte n’est pas le même. Est-ce qu’il faut le prendre en compte ce contexte ?

B : C’est clair. Là, apparemment Ruello et Gourcuff devaient être démis de leurs fonctions mais il n’en serait rien, au contraire même. Donc on ne comprend plus rien et je ne sais pas si les joueurs y comprennent quelque chose

À Rennes le contexte est particulier, à Lille aussi parce que Bielsa a du mal à trouver les boutons et à bien appuyer dessus même si Lille aurait du gagner contre Troyes. Franchement, c’est tellement compliqué en dehors du football à Rennes et à Lille que ce match-là non plus, je n’y serais pas allé.

Honnêtement moi j’ai rien trouvé de passionnant à jouer sur cette journée de Ligue 1.

P-Y : On va y revenir peut-être après. Une fois qu’on aura fait le tour des matchs de cette Ligue 1, tu nous expliqueras justement comment tu nourris ton envie de paris quand rien ne t’intéresse.

On est obligé de parler aussi de cet OM-PSG. Alors, qu’est ce qu’on a pour l’OM ? 6,7 pour l’OM et 1,42 pour le PSG.

B : C’est ça

P-Y : Qu’est-ce qu’on fait avec ce genre de matchs ? Est-ce que ce que le parieur un petit peu intelligent prépare un petit coup en douce sur ça ?

B : C’est clair que si vous êtes supporter de Marseille, vous allez mettre un billet dessus. Parce que la cote à 6,7 est énorme. Mais je ne suis pas sûr que ce soit un très bon investissement. Le match nul à 5 environ, pourquoi pas ? Moi j’ai du mal à jouer sur des matchs nuls parce qu’analyser un match pour vous dire qu’il y aura match nul, je n’ai jamais compris comment on peut analyser comme ça…

Et le PSG à 1,45… voilà… Ça peut finir sur un malentendu par un match nul, je ne vois vraiment pas Marseille gagner et PSG à l’extérieur, au Vélodrome en ayant joué en coupe d’Europe contre Anderlecht… Tu vas me dire, Marseille aussi va jouer en coupe d’Europe contre Guimarães… Bref, c’est un match que je regarde à la télé mais sur lequel je ne fais rien.

P-Y : Du même avis Damien ?

D : Pas forcément, non. Peut-être que je l’aurais pris ce pari à 1,45. Parce que je trouve honnêtement que Marseille est une équipe très inquiétante. Quand tu vois leur dernier match à Strasbourg, j’ai du mal, quoi…

B : Tu as mal à ton Marseille

D : Non, je m’en fous, je n’aime pas Marseille.

B : Oh, attention ! Là il va y avoir… On ne prend pas position comme ça !

D : Disons que je n’ai pas d’avis sur Marseille.

P-Y : J’allais faire une blague de mauvais goût

B : C’est trop tard maintenant !

D : Non, mais, je n’aime pas ce que propose Marseille. Ce n’est pas l’équipe, je n’aime pas ce propose Marseille en terme de jeu depuis plusieurs saisons déjà. Un classico, on ne sait jamais comment ça va se passer. Est-ce que les marseillais vont avoir un sursaut et vont ben jouer sur un match ? J’en doute. Ça va dépendre beaucoup aussi de ce qu’il va se passer à Anderlecht pour Paris mercredi soir et pour Marseille jeudi. Quel va être l’état de fraîcheur ?

B : C’est ça, la compo des équipes en fait.

D : Ça va beaucoup jouer. Si on retrouve Cavani, Neymar et Mbappé, je vois les défenseurs marseillais en peine. Mais une cote à 1,45, je me dis que ça se prend.

P-Y : Benoît, qu’est-ce qu’on peut envisager comme pari quand on a envie de s’amuser quand même. On est avec les copains, on regarde le match à la téloche… Tu es intelligent, tu ne fais pas n’importe quoi, OK, tu ne mets rien sur le score mais il n’y a pas moyen de trouver quelque chose ? Des petites choses en creux autour du match ? Les buteurs, des choses un peu moins évidentes ?

B : Tu veux dire en fun quoi, avec les potes ? Oui, tu as les paris sur les buteurs qui existent et certains tirent leur épingle du jeu là-dessus. Quoi d’autre ? Je sais que Damien des fois joue sur “Est-ce que l’équipe va marquer au moins un but dans le match ?”.

Mais ça c’est vraiment du fun. Sur le long terme… Certains tirent leur épingle du jeu sur les buteurs mais je déconseille de trop aller sur les paris annexes parce que les bookmakers le savent très bien et ajustent les cotes en fonction de cela. D’ailleurs, pour le score exact, il y a plein de cotes et tout est dilué… Vous ne le voyez pas mais le TRJ – le Taux de Retour Joueur – est ridicule, donc…

P-Y : C’est bien la pédagogie !

B : Ça commence à venir !

P-Y : Tu l’as dit tout à l’heure, il n’y a rien qui t’intéresse.

B : Si tu me laisses 1 minute 30 pour faire le tour :

  • Saint-Etienne-Montpellier : Pour moi Saint-Etienne est surcoté. ils sont capables de faire un nul voire de perdre contre Montpellier.
  • Monaco-Caen : Monaco a la tête sous l’eau. Qu’est-ce qu’il va se passer ? Mais jamais de la vie je vais prendre du 1,36 pour Monaco.
  • Amiens-Bordeaux : Bordeaux est à 1,73. C’est pas mal, je trouve bordeaux solide. Mais Amiens… Par contre leur défenseur central a eu un rouge au dernier match de mémoire donc en défense ça va être compliqué pour eux. C’est un match que je ne touche pas.
  • Angers-Toulouse : j’aimais bien Angers en draw no bet mais j’ai une stat qui montre qu’Angers n’a pas encore gagné un match cette saison à domicile. Et Toulouse n’en a pas gagné un à l’extérieur donc
  • Metz-Dijon : ce sont les derniers de la classe et il peut tout se passer. D’ailleurs, c’est 2,62/3/2,95 donc en gros 33% à chaque fois donc je n’y touche pas.
  • Nantes et Rennes, on en a parlé.
  • Nice-Strasbourg : Nice va jouer en coupe d’Europe et pas Strasbourg. Vous savez ce que je pense d’une équipe qui joue en coupe d’Europe, elle va y laisser un peu d’énergie.
  • Pareil pour Lyon-Troyes. Lyon va jouer la coupe d’Europe avant. 1,7, je ne je trouve pas que ce soit une énorme value même s’ils sont dans l’obligation de gagner. Et puis une équipe dans l’obligation de gagner ne gagne pas tout le temps.
  • Et on a parlé du Marseille-PSG.

Il n’y avait rien du tout qui m’inspirait en Ligue 1 donc je suis allé voir…

P-Y : La ligue 2 !

B : En ligue 2. Je suis parti sur Lens-Reims

P-Y : Un grand écart quand même.

B : Tout à fait. Mais est-ce que ce grand écart existe vraiment ?

P-Y : Tu veux dire : est-ce que Lens joue à son niveau ?

B : Est-ce que Lens ne revient pas petit à petit à son niveau ? En fait, j’ai regardé un petit peu les stats.

C’est un pari un peu osé puisque la cote est à 1,90-1,95. C’est typiquement le genre de match où le favori – Lens ici – l’est légèrement. Et généralement je ne vais pas sur ces matchs là.

Mais c’est juste sur la forme du moment : Lens vient de mettre 6-0 à Bourg-en-Bresse. Il faut aller les mettre les 6 buts. Ils avaient aussi leur dernier match à la maison contre Ajaccio 2-0. Ils sont donc sur 8 buts marqués et 0 encaissés sur leurs deux derniers matchs. Ils ne sont pas encore arrivés au bout puisqu’ils sont avant avant-derniers mais je pense que la mayonnaise est en train de prendre.

Reims par contre, c’est un peu moins bon en ce moment.

Et j’ai une stat : Lens a perdu 73% de ses matches pour l’instant, OK, mais a marqué 2 buts ou plus lors de ses quatre derniers matchs à domicile. Si on se projette, ça veut dire que Lens peut marquer éventuellement 2 buts. Et Reims a concédé 89% de ses buts à l’extérieur.

Donc on a Lens qui va sûrement marquer, puisqu’ils marquent en moyenne deux fois à la maison alors que Reims va encaisse 82% de ses buts à l’extérieur, donc sont beaucoup plus friables à l’extérieur. Je me dis qu’au minimum, ça fera nul.

Là je pense que Lens a trouvé un système de jeu – la dernière fois ils étaient en 4-5-1 à l’extérieur avec Fortuné devant. Il y a quand même de la qualité. Je rappelle que c’est le plus gros budget de Ligue 2 et qu’ils étaient donnés favoris des bookmakers pour gagner la Ligue 2 cette saison. Ils ont eu un départ catastrophique mais je pense qu’ils peuvent revenir.

De toute façon, c’est le match de la dernière chance pour essayer de choper une des six premières places et espérer jouer les play-offs. Donc je pars sur Lens match nul remboursé à une cote de 1,90. La cote est grosse donc ça veut dire qu’elle a 50% de probabilités de passer.

En tout cas si je joue, je joue Lens sur ce match en match nul remboursé. Voilà l’analyse, qui m’aime me suive. Ne mettez pas un gros billet vu la cote, même si je pense que les bookmakers se sont un petit peu trompé là-dessus.

P-Y : Très intéressant cette histoire. Et si jamais il n’y a rien qui t’intéresse en Ligue 2, tu fais comment ?

B : Je joue en National. Non, je déconne. Mais ça arrive des fois. Ne vous forcez pas à jouer si vous ne voyez rien

P-Y : Ah voilà, on y arrive.

B : Voilà, ça ne sert à rien.

P-Y :

Voilà c’est tout, il ne faut pas se forcer. C’est compliqué à retenir ? Non, voilà

NBA : le drame qui influencera vos paris sportifs !

NBA conférence est P-Y : Avant de se quitter; on va faire un petit point autour de la NBA et notamment de ce qu’il s’est passé du côté de la conférence Est. On avait un Celtics-Cleveland Cavaliers et là, c’est le drame : au bout de six minutes de jeu, une des recrues phares des Celtics se fracture la cheville.

B : C’était pas beau ! J’ai vu le replay, parce que je ne suis pas resté jusqu’à 2 heures du matin, j’étais vraiment crevé et un peu malade – je ferme la parenthèse du privé…

P-Y : Il y a 15 jours, on a fait une émission avec Brice Vounang sur la NBA et on avait parlé de pari long terme. Est-ce qu’il faut prendre en compte ce fait de match et revoir ses PLT tout de suite ?

B : Concrètement, Boston qui était favori des bookmakers pour gagner à l’est a vu sa cote exploser. Parce que Gordon Hayward, le transfuge de Utah Jazz s’est vraiment fracturé la cheville. Si vous regardez les images, c’est pas beau à voir. Je pense qu’il en a pour un moment. Je me demande même si sa saison n’est pas terminée. Donc vous enlevez Gordon Hayward…

Gordon Hayward. Il s’est vraiment fracturé la cheville, c’est un gros coup dur pour Boston. Ils se sont ils sont quand même bien battu parce qu’ils n’ont perdu que de trois points 102 à 99 hier, mais forcément…

Moi ça m’arrange parce que j’avais pris Cleveland champion. Et Houston aussi d’ailleurs, qui a battu Golden State d’un point au passage – c’était un super match. En même temps, je suis désolé pour lui. Pour Boston, ça leur fait un gros coup dur. C’était avec Irving un franchise player, un joueur du 5 de départ et vu son poste, il était essentiel. Et on ne le remplace pas comme ça.

Forcément tout a donc bougé au niveau des cotes et celle de Boston s’est envolé, c’est à dire qu’ils ont moins de chances de remporter le titre à cause de ça.

P-Y : Et au niveau des Cavaliers, ça a bougé un peu du coup ?

B : Ça a un petit peu baissé forcément, c’est le jeu des vases communicants. Quand il y en a un qui monte… Je ne vais pas entrer dans la technique mais les pourcentages tout ça, c’est redistribué sur les autres donc les cotes baissent, tout simplement

A vous de jouer !

 P-Y : Voilà pour ce petit point NBA; Il est temps de clore cette émission. Merci à vous messieurs !

D : Merci

B : Merci à toi

P-Y : Pour cette semaine, c’est terminé on s’arrête là. N’oubliez pas : nous somme à l’écoute de tous vos retours, c’est avec plaisir donc n’hésitez pas ! Même si ça ne fait pas toujours plaisir, allez-y !

B : Ça fait progresser. La critique est toujours constructive et bonne à prendre donc il n’y a pas de souci là-dessus.

P-Y : Benoît, je te laisse le mot de la fin !

B : Comme vous le savez : pour parier gagnant il faut savoir parier intelligemment !

P-Y : Impeccable, merci Benoît, merci Damien et à très bientôt

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *