Parieur Pro dans les paris sportifs, est-ce possible ?

Parieur Pro dans les paris sportifs, est-ce possible ?

 

Pourquoi cette vidéo sur les parieurs professionnels ?

Pas mal de personnes m’ont contacté pour me demander comment l’on devient parieur pro, comment moi je l’ai fait ?

Mais c’est quoi la définition d’un parieur pro ?

Sa définition diffère par rapport aux pays où vous vous trouvez. Un parieur pro doit réussir à vivre de son activité, d’où pour moi, il lui faut un SMIC chaque mois pour contribuer à ses besoins sans faire de folies.

Mais en Suisse, le SMIC est de plus de 3000 euros, en France il est de 1100 euros alors qu’en Asie il sera de quelques centaines d’euros.

Le problème c’est que tout le monde ne peut pas habiter en Asie pour vivre de cette activité. C’est çà la grosse problématique.

Il y a aussi les personnes qui imaginent que parieur pro, c’est travailler 2 heures par jour, je suis au soleil, je vais à la plage et je me la coule douce…

Si vous êtes dans cette catégorie, je vous arrête tout de suite. Car c’est très loin d’être aussi idyllique que cela. Il faut quand même remettre les choses à leur place. Les personnes qui vous promettent d’être parieur pro en ne travaillant que 2 heures par jour se trompent allègrement.

Mais je vais vous poser une autre question avant de poursuivre :

Faire du suivi de tipsters, est-ce pour vous être parieur pro ?

Je fais tout de suite un parallèle avec la bourse : est-ce que vous pensez qu’une personne qui suit des conseils de bourse peut se considérer comme boursicoteur pro ?

Ma réponse est : NON

Car ce n’est pas parce que vous suivez quelqu’un, ses conseils, que vous avez l’expertise.

L’expertise, c’est ce qui permet de faire la différence entre un amateur et un professionnel. Donc si vous n’avez pas l’expertise, pour moi, vous ne pouvez pas être considéré comme un professionnel. Ce qui en soit, n’est pas donné à tout le monde.

Je tenais à remettre les choses au point car beaucoup pensent que le suivi de tipsters est la formule magique. Je n’ai rien contre bien sûr, moi-même j’en suis quelques-uns car je n’ai pas le temps de tout analyser, mais ceux qui ne font que ça ne peuvent pas se considérer comme parieur pro.

 Quels sont les différents éléments à prendre en compte pour être parieur pro ?

-Travail 7/7j ou alors 6/7j mais pas moins…

Moi, personnellement, je me repose le lundi, voire le mardi matin pour le site www.rugby-betting.com que j’ai monté avec un ami. On reprend ensuite l’analyse du rugby du weekend sur le reste de la semaine.

– 7 à 8 heures de travail par jour : il faut se tenir informé, analyser et non passer son temps à faire bronzette sur la plage…

– la psychologie et le mental : il faut être très fort psychologiquement si, à un moment donné, vous ne voulez pas craquer, TILTER. Pour ma part, j’ai eu une connaissance il y a 15 ans qui s’est retrouvée sur une série de pertes, un « bad run », et il s’est emballé, il a augmenté ses mises pour essayer de se refaire, ce qui est à proscrire bien sûr quand vous faites un money management sérieux. Et il a fait banqueroute.

Cela vous est peut-être déjà arrivé, mais dites-vous que vous n’êtes pas les premiers, que cela arrivera à d’autres personnes mal conseillées ou mal aiguillées.

Pour moi ce cas est typique, pas mal de personnes m’ont contacté en me décrivant la même chose. Mais l’erreur est formatrice et le fait d’entendre des histoires comme celles-là doit vous alerter et vous mettre la puce à l’oreille en disant : ATTENTION !

Et ce n’est pas parce que vous avez des exemples autour de vous de personnes qui réussissent qu’il ne faut pas faire attention. Ces personnes sont sûrement plus expérimentées que vous.

– L’expérience :

Si quelqu’un me dit : Bonjour, j’ai 17 ans je veux devenir parieur pro ! Je lui répondrai : Très bien ! Je ne vais pas t’empêcher de rêver, mais il va falloir travailler et se retrousser les manches…. car il te faudra des mois, des années pour emmagasiner de l’expérience, de l’historique de paris avant que tu puisses devenir peut-être parieur pro.

Il faut bien être conscient de tout ce que cela engendre de vouloir devenir parieur pro.

Mon exemple concret :

Dans mon entreprise Rugby-Betting, je suis avec un associé et nous travaillons 50 heures par semaine. On doit regarder tous les matchs du weekend passé, lire la presse et les forums. On estime que l’on se doit de regarder les matchs pour avoir l’avis le plus objectif possible de ce qu’il s’est vraiment passé dans le match, et pas simplement regarder les statistiques. On a aussi des contacts partout en France pour savoir quelle météo il fait à quelques heures du coup d’envoi. Tout cela, c’est une organisation ! Cela fait 5 ans que l’on fait cela et ça a toujours très bien fonctionné, avec un ROI très sympathique…

Je vous en parle en toute honnêteté, car ce que je vous dis est vrai. Nous venons même d’être certifié Betting Advice. Nous n’envoyons nos pronos que 2 heures avant les matchs mais c’est notre méthode qui veut cela.

Voilà, ce que je viens de vous dire, vous pouvez considérer cela comme une vie de parieur pro ! et vous voyez que l’on analyse qu’un seul sport… D’où une personne qui va vous dire qu’elle parie sur du multisports, il faut éviter… Car je ne vois pas comment cette personne peut faire pour analyser plusieurs sports, alors que pour nous, l’analyse d’un seul sport nous prend la semaine……

Mais ceci est aussi valable pour les personnes qui veulent être tipster pro. Pas mal d’entre vous veulent le devenir également, mais c’est aussi un métier contraignant et psychologiquement aussi difficile. Que vous fassiez des pronos payants ou gratuits, cela n’a psychologiquement rien à voir. Je connais certaines personnes qui sont en positif avec leurs pronos gratuits et sont passées en négatif quand elles ont voulu vendre des pronos…

 

Mes conseils :

Il y a deux axes :

-Si vous avez la possibilité de travailler, franchement je vous le conseille et vous considérez les paris sportifs pour arrondir vos revenus. Si vous avez un gros capital, vous pouvez même vous faire un double salaire, voire même plus. Si vous avez un petit capital, vous allez réussir à arrondir vos fins de mois et cela mettra « du beurre dans les épinards » et vous pourrez aller au resto, au cinéma plus souvent, voire faire des cadeaux.

Tout ceci est possible !

– Si vous êtes étudiant, vous êtes chez papa et maman, moi je l’ai fait à l’époque, vous êtes nourri, logé, blanchi avec un peu d’argent de poche, voire un job étudiant. Pour ma part, à mes débuts, j’ai travaillé à Décathlon dans le semaine pour me faire un peu d’argent et me constituer un capital de départ. Et grâce aux paris sportifs, vous allez avoir un peu plus d’argent de poche et votre bankroll va grossir. Une fois votre bankroll plus grosse, vous pourrez en tirer des revenus substantiels un peu plus intéressants et nets d’impôt.

Je fais un petit parallèle avec le poker. Il y a pas mal d’analogies entre paris sportifs et poker, mais au poker, sur un seul tournoi vous pourrez gagner une énorme somme d’argent de plusieurs dizaines de milliers d’euros, ce qui ne sera pas le cas dans les paris sportifs. Moi, mon plus gros gain, c’est 8 000 euros en une fois sur les Bahamas gagne le 4*400m (H) au JO de Londres à une cote de 100/1. Pour une petite mise j’avais gagné 8 000 euros !

Les paris sportifs, c’est un travail de longue haleine. Si je peux les comparer à une épreuve, cela serait le marathon : ce n’est pas une course de vitesse ni du demi-fond, c’est un marathon. C’est en s’entraînant que l’on devient meilleur, il faut tester des choses et surtout s’entourer de personnes compétentes qui ont de l’expérience et une histoire.

Personnellement, aujourd’hui j’ai créé un club car on me l’a demandé, qui s’appelle le Club VIP PARIEZGAGNANT où aujourd’hui il y a pas mal d’experts avec aussi des personnes de tout niveau, des personnes qui viennent du poker, des mathématiques, des statistiques… et tout ce mélange pousse les personnes vers le haut, et les membres plus débutants apprennent pas mal de choses dans les paris sportifs. C’est une sorte d’accélérateur de particules, mais au  niveau du pari sportif !

Certains membres me disent « c’est super je progresse vite, le club synthétise pas mal de choses ». Je leur réponds que c’est très bien, c’est pour cela que je l’ai fait, donc cela remplit son rôle et j’en suis le premier ravi.

Si vous voulez en savoir plus sur le CLUB, je vous invite à aller sur la page de pariez-gagnant: https://www.pariez-gagnant.com/page-forum-vip-pariezgagnant1/

et à me laisser votre mail pour vous tenir informé de la réouverture des inscriptions au CLUB.

Pour conclure, retenez une chose : PARIEZ GAGNANT, PARIEZ INTELLIGENT !

Si vous n’êtes pas un peu intelligent dans les paris sportifs, vous allez faire n’importe quoi et perdre votre capital, votre bankroll en quelques semaines et ce n’est pas cela le but.

Ce que pas mal de personnes oublient, c’est que SANS BANKROLL, POINT DE JEU, c’est une des clés du succès… car sans bankroll plus de paris, sans paris vous n’arrondissez pas vos fins de mois.

J’espère avoir été assez clair ! N’hésitez pas à me poser vos questions, laissez vos commentaires, j’y répondrai avec plaisir !

Si vous voulez une communauté, un mentor, je suis là pour vous ! Déjà plusieurs personnes ont franchi le pas et cela se passe très bien 😉

Donc devenir parieur pro, peut-être !? mais cela demande du travail et de l’expertise, et cela ne viendra sûrement pas en un claquement de doigts.

A bientôt !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

One thought on “Parieur Pro dans les paris sportifs, est-ce possible ?

  1. Conan

    Très bonne vidéo, très pédagogique, je suis d’accord à 100% avec toi.
    Que penses-tu de l’avenir des paris ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.