Dans quels pays marque-t-on le plus de buts et le moins de buts ?

Au programme de l’émission du jour :

  •  En quoi le fait d’avoir beaucoup de joueurs internationaux dans une équipe de football peut nuire aux résultats en championnat quand ces matchs suivent des matchs internationaux ?
  • Dans quels pays marque-t-on le plus de buts ? Dans lesquels en marque-t-on le moins?

Ces deux sujets vous seront utiles pour analyser certains matchs ciblés et donc augmenter vos probabilités de gagner vos paris. C’est le but de l’émission.

  • Pour terminer, nous aurons le coaching de Nathan. Je sais que certains l’attendent. Nathan est sur une série pas trop mal (il ne faut pas le dire trop fort sinon il va prendre la grosse tête). On reviendra sur son prono de la semaine dernière et nous verrons ce qu’il a choisi cette semaine.

L’influence du nombre d’internationaux pour le championnat

Différentes études ont été faites à ce sujet. Pour l’année 2016, c’est la Juventus de Turin le club qui compte le plus d’internationaux. Ils ont 21 joueurs qui ont disputés 167 matchs en sélection nationale – on parle d’équipe A, pas des espoirs – pour un total de 12 500 minutes environ. Ensuite, on retrouve des équipes comme Tottenham, Barcelone, Arsenal, le Real… C’est simple en fait : on a 4 ou 5 équipes anglaises dans le Top 10. Les équipes du haut de tableau en Angleterre comptent beaucoup d’internationaux, même si généralement ce ne sont pas des internationaux anglais. Cela s’explique parce que c’est le championnat le plus riche grâce aux droits TV – le dernier du championnat anglais touche autant de droits que le 3e du championnat français il me semble.

Le nombre d’internationaux dans une équipe de club est important car cela permet de repérer des équipes qui seraient un peu affaiblies par des joueurs fatigués lorsqu’ils reviennent de sélection. C’est un paramètre que j’utilise pour choisir des matchs sur lesquels je vais parier. C’est surtout vrai pour les championnats de “seconde zone” car généralement les grosses teams ont sur leurs bancs des joueurs capables de bien figurer en championnat.

C’est pour cela que je vais vous parler de clubs un peu “exotiques”. Vous allez me dire qu’en France, on ne peut pas jouer sur ces équipes et ces championnats là. Mais je m’adresse aux francophones. Et puis, il existe des moyens d’optimiser ses cotes quand on est en France et de pouvoir jouer sur certains championnats, comme les championnats thaïlandais et azerbaidjanais dont je vous vais vous parler.

match internationnaux

Exemple dans le championnat Thailandais :

La 17e équipe qui compte le plus d’internationaux est le Muang Thong United, une équipe thaïlandaise. Elle compte dans ses rangs 10 joueurs qui évoluent aussi en équipe de Thaïlande. Pour l’instant après 7 matchs de championnat, ils sont 2e avec 18 points à un point du leader et un point devant le 3e. Ils ont marqué 14 buts et en ont encaissé 2. C’est donc une top team du championnat thaïlandais. Le 23 mars dernier, l’équipe nationale de Thaïlande a commencé les phases de qualification pour la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu en Russie. Ils ont perdu à domicile 3-0 contre l’Arabie Saoudite – la sélection de Thaïlande n’est pas une équipe particulièrement redoutable, comme vous les savez sans doute si vous suivez le football. Une semaine plus tard, le 28 mars, ils sont allés au Japon prendre 4-0. En 2 matchs, ils en ont donc à 7 buts encaissés pour zéro buts marqués !

9 ou 10 joueurs du Muang Thong United ont joué ces matchs internationaux. Quelque jours plus tard, le 3 avril, Muang Thong se déplaçait à Burinam, le 3e du championnat. Il était prévu que ce soit un match assez équilibré et les cotes étaient autour de 2,40 pour Burinam, le match nul à 3,30-3,40 et Muang Thong autour de 2,70. Il y avait un draw no bet sympa à 1,73 pour Buriram. Et Muang Thong a perdu 2-0. On est bien d’accord que si le nombre d’internationaux peut pénaliser une équipe, que ce seul facteur ne suffit pas à expliquer les résultats. Mais c’est un facteur à prendre en compte quand vous essayez de repérer des matchs. En particulier dans des championnats de seconde zone où les joueurs n’ont pas forcément le physique pour enchaîner 3 matchs en 10 jours.

Exemple dans le championnat Azerbaïdjan :

Autre championnat intéressant : l’Azerbaïdjan avec le club de qarabag. Ce club est en général dans le Top 2 de son championnat et compte 7 joueurs internationaux. L’Azerbaïdjan a aussi joué un match de qualifications pour la prochaine Coupe du Monde contre les allemands le 26 mars à domicile – ils ont perdu 4-1. Le 2 avril, qarabag rencontrait en championnat kapaz l’avant-dernier du championnat et était logiquement favori avec une cote de 1,25. Ils ont gagné mais 2-1 seulement, alors qu’on pouvait s’attendre à un écart plus important entre les deux équipes. L’asian handicap +2 pour kapaz était de 1,50 – autrement dit, si kapaz perd le match de 2 buts, vous êtes remboursé, si elle perd d’un but, fait match nul ou gagne, vous gagnez le pari. Il aurait donc fallu pour perdre ce pari que kapaz perde d’au moins 3 buts. On peut facilement imaginer que la moitié au moins des joueurs de qarabag était fatigués après le match internationale contre les allemands – que ce soit une dépense d’énergie physique ou nerveuse, jouer contre l’Allemagne est un évènement pour ces joueurs là. Autre facteur à tenir compte : la forme du moment de kapaz était bonne, avec 2 victoires et 2 nuls sur leurs 4 derniers matchs.

C’est valable pour toutes les équipes qui n’ont pas un gros banc, même les équipes françaises ! 

Voilà donc deux exemples de paris qui pouvaient se tenter par rapport à la fatigue des joueurs internationaux. Prenez bien en compte cela pour toutes les équipes que vous suivez et sur lesquelles vous pensez faire un pari. On dit toujours qu’après une trêve internationale, les équipes qui ont beaucoup d’internationaux ont du mal à redémarrer la machine. Ce facteur est souvent délaissé par beaucoup de parieurs, qu’ils soient débutants ou initiés. Oublier un tel paramètre, c’est le meilleur moyen de vous faire avoir sur des cotes qui n’en valaient pas forcément la peine et où il n’y avait pas de value.

Dans quel championnat européen marque-t-on le plus de buts ?

plus de butsEntre début juillet 2016 et fin mars 2017, le championnat avec le plus de buts est le championnat Suisse, avec une moyenne de 3,33 buts par match. Le championnat où il y a le moins de buts est la Russie avec 1,99 buts par match en moyenne. En France, on est à 2,60 buts par match (vous voyez, on ne peut pas se plaindre, il y a pire !). Aux vues de ces stats, certains pensent peut-être alors à jouer les over 2,5 en Suisse. Mais ce serait trop simple, vous pensez bien que les bookmakers en tiennent compte. C’est évidemment un facteur à prendre en compte quand vous jouez du over-under mais si vous allez voir les cotes des over 2,5 pour les championnats Suisse et Russe , ce ne sont pas du tout les mêmes ! On peut d’ailleurs en parler dans les commentaires .

Il faut essayer de trouver un bookmaker qui n’en aura pas tenu compte, ou le garder en tête pour les matchs internationaux.

Ces deux sujets sont des pistes de réflexion pour augmenter votre QI de parieur sportif. Même pour moi, même après 18 ou 19 ans de paris sportif, on peut toujours apprendre des petits trucs ou corriger des petites choses pour encore optimiser ses résultats.

Le coaching de Nathan

statistiques parier sur le footB : – On va débriefer un peu le week-end dernier pour commencer. C’était un pari gagnant pour Nathan. Est-ce que tu peux rappeler un peu ton pari ?

N : – Marseille gagne contre Dijon avec exactement un but d’avance, fait match nul ou perd.

B : – Donc tu voyais Dijon résister et ça a été le cas puisqu’ils ont fait 1-1. Apparemment, tu avais des potes pro-OM qui disaient que c’était n’importe quoi mais sur ce coup là, tu as eu raison. Quelques joueurs de Marseille revenaient de sélection, comme Payet et Thauvin – même si ce dernier n’a pas forcément joué. Tu es sur une bonne série mais on va rester humble, cela ne fait que 5 ou 6 paris d’affilée de bons. On pourra peut-être prendre la grosse tête d’ici 500 paris mais on en est encore loin. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux commencer comme cela que par un bad run ! C’est encourageant. Je précise aussi que j’avais donné Guingamp en draw no bet et ils ont gagné 1-0. Et pour cette semaine, tu nous emmènes dans quelle ville de France ?

N : – On va à Angers.

B : – Coucou à Manu qui habite Angers. Alors, qu’est-ce que tu vois pour Angers-Monaco ?

N : – Je vois tout simplement Monaco gagner.

B : – Victoire sèche de Monaco. Le problème, c’est que je vais avoir du mal à critiquer puisque j’ai Monaco vainqueur du championnat en pari long terme à 3,5 ou 4, mais j’attends ton analyse pour voir si c’est un pari qui peut se prendre.

N : – Angers est une équipe qui s’accroche et qui gagne souvent à domicile : 3-0 contre Guingamp, 3-0 contre Bastia, 1-0 contre Nancy. Ils sont classé 11e à domicile avec 7 victoires, 5 nuls et 3 défaites.

B : – Si je peux me permettre, toutes les équipes qu’ils viennent de battre sont en deuxième partie de classement… Mais effectivement, c’est une équipe qui s’accroche à la maison. J’aime bien l’entraîneur Moulin, c’est quelqu’un de très humble qui fait du bon boulot avec son effectif – Angers est loin d’être le premier budget de Ligue 1.

N : – Il faut savoir aussi que le dernier match d’Angers était contre Nantes à Nantes dimanche dernier. Ils ont perdu 2-1 et Moulin a dit que son équipe était “de piètre qualité coupable de nombreux déchets techniques”.

B : – Je pense qu’il y eu remontée de bretelles pendant la semaine. Et j’imagine qu’ils seront motivés pour accueillir Monaco, le quart de finaliste de la Ligue des Champions.

N : – Pour Monaco : sur leurs huit derniers matchs, ils en ont gagné 7 et fait un nul. Les quatre derniers matchs à l’extérieur, ils ont gagné 3-0 contre Caen, 2-1 contre Guingamp, fait le nul 1-1 contre Bastia et battu Montpellier 2-1. À savoir qu’ils ont joué hier en Coupe de France. Mais Jardim a annoncé qu’il privilégiait le championnat…

B : – Mais ils ont quand même gagné !

N : – Après ils ont pas mal fait tourner les joueurs.

B : – Oui, Mbappé était sur le banc. Falcao revient, il a joué un 1/4 d’heure. Fabinho a joué un peu au milieu parce qu’il n’avait pas joué le match précédent, sans doute pour le remettre dans le bain avant Angers et Dortmund.

N : – Il a fait jouer Cardona, le jeune.

B : – Germain a bien performé aussi. Mais Lille avait aligné une équipe B aussi, même si je n’ai pas trop compris pourquoi. Ils avaient un coup à jouer puisque Monaco faisait tourner sur ce match. Après, ils ont pris un rouge donc le match était plié. En tout cas, Monaco n’a pas du laisser trop d’énergie sur ce match de coupe et c’est tant mieux pour ton pari. J’aime bien aussi regarder le nombre de buts marqués et encaissés à domicile et à l’extérieur et j’espère que tu auras ces stats pour tes prochains paris. La cote de Monaco vainqueur est à combien ?

N : – 1,73.

B : – Pour les gens qui jouent en Arjel. Je pense que les francophones vivants à l’étranger peuvent avoir un peu mieux. OK. J’espère que Monaco va gagner mais il ne faut pas que je parle avec mon cœur. Si je fais un scénario de match : je vois Monaco marquer au moins un but. Comme tu l’as dit, Angers plante pas mal à la maison donc au pire, je vois un match nul 1-1 voire 2-2… Le draw no bet à 1,30-1,33 me parait intéressant (pour les non initiés, draw no bet, match nul remboursé ou handicap 0, c’est la même chose), peut-être à mettre dans un combiné ou un recombiné. 1,3 × 1.3, ça fait du 1,69. En tout cas, ton pari sur la victoire sèche de Monaco est noté Nathan. On va voir si tu continues ta série. Il faut bien se dire que toute série a une fin…

N : – J’en suis conscient. Et j’accepterai la sentence. (rires)

B : – Il n’y aura pas de sentence (rires). Mais comme je te l’ai dit, il faudrait pour la prochaine fois avoir les buts marqués et encaissés à domicile et à l’extérieur.

Les paris que j’ai repéré pour ce week-end : 

parier sur le foot paris sportifsPour ma part, j’ai repéré un Bordeaux-Metz. Les deux jouent cette semaine : Metz en match en retard contre Lyon et Bordeaux en Coupe de France contre Angers. Donc l’état de physique des deux équipe va être le même. À mon avis, j’extrapole un peu mais Bordeaux va faire un peu tourner en coupe donc il seront un peu plus frais que Metz. Au niveau technique, avantage pour Bordeaux également. Ils ont perdu 2-1 à Nice mais pour avoir vu le match, ils ont dominé avec 18 tirs à 10. Ils ont juste été maladroits devant le but. Kamano, un jeune joueur que j’aime bien a eu une note de 3 dans l’Équipe alors que d’habitude, il a des notes plus élevées. Je pense qu’il va vouloir sa revanche ce week-end. Mais Bordeaux a normalement un bon trident offensif, Gourvennec fait du bon boulot donc pour moi, il y a beaucoup d’avantages à jouer Bordeaux. La cote est faible – 1,55-1,60 – et je n’aime pas d’habitude prendre des victoires sèches mais celle-là serait peut-être à tenter. Pour appuyer mes dires : Bordeaux à domicile a marqué 21 buts et en a encaissé 18 tandis que Metz à l’extérieur a marqué seulement 9 buts – ce qui ne représente même pas 1 but par match – et en a encaissé 29 ! Si je me projette dans un scénario par rapport à ces statistiques, je vois Bordeaux marquer au moins un but alors que je vois mal Metz en mettre un. Ou alors peut-être un mais pas plus. Au pire, cela fera un match nul 1-1. Mais je vois plutôt Bordeaux gagner. Ils ont mis 4-1 à Montpellier lors du dernier match de souvenir. Bref, je m’orienterais donc vers une victoire sèche. Je n’en prends pas beaucoup, ça c’est sûr, mais j’estime que Bordeaux a un meilleur effectif que Metz et ils risquent d’être plus frais, ce qui fera la différence vers la 60-65e minute où Metz va commencer à baisser de pied.

Je voulais aussi revenir sur la victoire de Brest 2-1 à Lens le week-end dernier. J’avais pris Brest champion en septembre à 30, Strasbourg champion à 30. Aujourd’hui, Brest est premier et Strasbourg deuxième. J’aurais bien voulu que le championnat s’arrête là mais malheureusement il reste 7 matchs donc il peut se passer encore beaucoup de choses. La cote de Brest champion maintenant doit être autour de 2 et celle de Strasbourg à 6 ou 7. Les value étaient là. La cote de Brest à domicile contre Tours est à 1,95. C’est assez haut parce que Brest à domicile, ce n’est pas terrible – ils ont perdu contre Ajaccio, contre le Red Star. Le problème, c’est que les équipes qui viennent à Brest attendent et jouent le contre. Tours est l’équipe en forme puisqu’ils sont sur une série de 4 victoires. Bref, ce match me fait un peu peur. J’espère que Brest va prendre les 3 points. Physiquement, ils ont repris du poil de la bête après la trêve internationale et c’est ce qu’ils leur fallait. Ils ont récupéré Neal Maupay, ce qui change tout devant. Coeff sera là aussi, peut-être en titulaire et lui aussi fait beaucoup de bien à l’équipe. Il n’y a quasiment plus de blessés, l’équipe est au complet. Hartock est très bon sur sa ligne, il a fait un très bon match à Lens. C’est assez solide dans toutes les lignes donc pour moi un Brest draw no bet à 1,35-1,40 peut être aussi très bien à prendre dans un combiné ou un recombiné. Dans le scénario de ce match, je vois – et je souhaite – au pire un match nul.

À propos des clubs bretons, je suis allé voir Brest Laval et j’ai trouvé Laval vraiment très faible. À voir ce que cela va donner mais s’ils continuent comme ça, ils vont directement en Nationale. Et un petit coucou à Lorient qui vient d’enchaîner deux victoires et qui n’est plus lanterne rouge.

D’autre part, surveillez les championnats allemand et anglais : il y a eu une journée cette semaine et ils rejouent ce week-end. Comme je vous l’ai dit, il y a des équipes qui n’ont pas forcément la possibilité d’aligner deux équipes de même niveau, alors que les grosses écuries le peuvent. Ça peut jouer. Chelsea a par exemple perdu contre Crystal Palace le week-end dernier avec un super Sakkho. Ils ont toujours un petit matelas de 7 points d’avance sur Tottenham mais attention, il peut fondre très vite avec les victoires à 3 points.

A vous de jouer ! 

N’oubliez pas que pour parier gagnant, il faut parier intelligemment. Ne faites pas n’importe quoi, réfléchissez bien avant de prendre votre pari, sécurisez peut-être quelque chose. Si vous voyez une victoire sèche à 2, 2,10 ou 2,20, prenez plutôt le match nul remboursé (avec une cote de 2 pour la victoire, la cote d’un match nul remboursé est autour de 1,40) et ne jouez pas avec votre cœur.

Rien n’est joué en championnat, que ce soit en haut ou en bas de tableau. Et c’est très intéressant à suivre, même si en tant que parieur pro, je préfèrerais que Monaco soit sûr d’être champion et que Nancy et Bastia descendent puisque j’ai aussi parié là-dessus mais il y a encore pas mal de suspense.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.