Prono facebook : Evitez les arnaques et trouvez les bonnes pages !

Au programme de l’émission du jour, nous allons aborder les pages prono facebook et sur les autres réseaux sociaux. Cela se développe pas mal aujourd’hui en France et je sais que cela intéresse beaucoup de personnes. Je reçois en invité un expert sur le sujet très connu sur les réseaux sociaux et les pages Facebook qui s’appelle Joe Betman avec qui on va discuter de tout cela. On va vous expliquer comment éviter les pages prono facebook qui sont de véritables arnaques et comment trouver les bons comptes que vous pouvez suivre. Nous ferons ensuite l’instant technique avec la suite du coaching de Nathan. On reviendra sur le Toulouse-Marseille qu’il avait analysé la semaine dernière avant d’enchaîner sur un second match.

Pages prono facebook et autres pages de pronos ! 

Présentation de Joe :

B : – Bonjour Joe.

J : – Bonjour Benoît, merci pour l’invitation.

B : – On se connaît, on habite dans la même ville et on va manger ensemble des fois. Tu es aussi un passionné de paris sportifs. Est-ce que tu peux te présenter ? Quelle est ton histoire, que fais-tu aujourd’hui dans le monde du pari sportif ?

J : – J’ai 36 ans. J’ai arrêté de travailler pour me consacrer entièrement aux paris sportifs. J’ai commencé il y a une vingtaine d’année, j’étais passionné de poker où j’ai gagné un peu au début puis perdu comme beaucoup. Sur une journée de grosse perte, je me suis demandé comment gagner de l’argent facilement sur Internet et je suis tombé sur ce fameux site qui me proposait de m’inscrire sur tous les bookmakers et de prendre les bonus. J’ai donc commencé par ça. Ça a marché, j’ai gagné. Mais avec le temps, je me suis rendu compte que j’étais perdant. À force, comme c’est une passion – je me souviens avoir commencé à faire du loto sportif avec mon grand-père…

B : – La même pour moi ! Je ne payais pas les grilles mais je gardais les gains, c’était un bon deal !

J : – Et donc avec le temps, à force de perdre, on se rend compte qu’on n’est pas sur la bonne voie, qu’il y a des choses à remettre en place. Donc j’ai évolué sur des styles de betting différents. J’ai testé pas mal de choses. J’ai eu une époque où j’ai gagné pas mal en faisant des petites montantes – des ×20 en live par exemple, en pariant des sommes de 100€ pour arriver à 1000€. Et je suis arrivé sur les pages prono Facebook avec ces montantes qui marchaient bien au départ…

B : – Au départ ! (rires) Vous savez ce qu’on pense des montantes et des martingales. On peut s’amuser pour le fun mais on ne conseille pas sur du long terme. Il y a mieux, comme on dit !

J : – Tout à fait ! Après, il faut surtout se maitriser parce qu’échouer 3 ou 4 fois d’affilée peut facilement nous envoyer en tilt.

B : – Toi qui es un joueur de poker, tu confirmes que comme au poker, la psychologie dans le paris sportif est très importante ?

J : – Pour moi, c’est un sport. Il faut le mental, une bonne hygiène de vie, etc.

B : – C’est important de le dire pour les débutant qui nous écoutent.

J : – C’est admis pour le poker, qui est presque reconnu comme un sport, avec des clubs. Dans le pari sportif, ce n’est pas trop développé…

B : – On va essayer de s’y attacher tous les deux. On a pas mal de projets, on en reparlera un peu tout à l’heure. Autre chose à rajouter pour ta présentation ?

J : – Non… si ce n’est qu’avec l’évolution de Facebook, j’ai rentré beaucoup de personnes, j’ai créé un groupe privé avec uniquement des amis passionnés, spécialistes ou seulement amateurs. Les gens qui m’entourent maintenant sont des gens que je connais. Cela nous a permis de faire progresser notre betting car je pense qu’on ne peut pas avoir de science infuse à ce niveau. Il y a beaucoup de méthodes et le tout est de trouver celle qui convient à son comportement, sa façon de jouer et son mental pour arriver à être gagnant sur le long terme.

B : – Les réseaux, les contacts dans le domaine du pari sportif sont très importants. On peut faire le parallèle avec la finance. Il faut avoir des contacts pour savoir quoi acheter en bourse, comment effectuer sa gestion. Pour les paris sportifs, Facebook peut aider à faire ça.

J : – Tous les sites Internet. J’ai beaucoup appris sur ton site sur les cotes, à jouer plus sur du 50-50 avec de bonnes value. Sur le long terme, c’est intéressant. Et je joue surtout comme ça maintenant.

B : – Il y a plein de choses à faire. Il y a aussi plein de choses à éviter pour ne pas faire banqueroute. On en reparlera mais pour aujourd’hui, on va se concentrer sur les réseaux sociaux.

Que penser des réseaux sociaux dans les paris sportifs?

B : – De plus en plus de choses se développent sur Facebook autour du pari sportif, car c’est un peu à la mode – un peu comme le poker à sa grande époque. Qu’est-ce que tu en penses ?

J : – C’est une grosse différence avec ce qui existait il y a quelques années. Des pages se créent tous les jours mais beaucoup de gens ne sont pas sérieux. Tu ne peux pas faire confiance à 90% des personnes sur les pages prono facebook. 

prono facebook arnaque

B : – On en a parlé avant l’émission. Nous ne citerons pas de gens pas sérieux car cela leur ferait quand même de la pub. Et parce que ce n’est pas notre genre de critiquer ouvertement certaines pages, même s’il y aurait de quoi dire…On va essayer de vous donner quelques astuces pour détecter une page prono Facebook un peu douteuse. Qu’est-ce que tu peux nous en dire ?

J : – Les résultats sont souvent enjolivés, avec des expressions comme “Boom”, “missile”, “astéroïde”, “comète”, des confiances à 95% sur des cotes à 5, des value improbables…

B : – Je vais le dire vulgairement mais quand vous voyez ce genre de chose : barrez-vous !

J : – De même pour ceux qui ne gagnent qu’en Vip mais qui en public perdent à chaque fois…

B : – C’est important de le dire parce que généralement les Vip sont payants. Et en plus, il n’y a aucun moyen de vérifier ces choses-là. Donc évitez là aussi.

J : – N’évitez pas forcément les Vip payants mais attention à ceux qui vous ne annoncent que des bons résultats de Vip ! Mais cela se voit assez facilement en général.

B : – Avec des gros ROI, des trucs un peu compliqués à tenir… on est d’accord. Même chose quand vous voyez une page qui compte un très grand nombre d’amis – certains en ont des centaines de milliers ! Aujourd’hui, on peut acheter 1000 amis pakistanais ou autres pour 10€. C’est donc très facile de faire croire que beaucoup de gens nous suivent et ce n’est pas forcément gage de qualité.

J : – En général, le nombre de like ne fait pas du tout la qualité. C’est souvent (mais pas tout le temps) l’inverse et ce sont plutôt de petites pages moins suivies qui ont de bons résultats.

B : – Et après, c’est le bouche-à-oreille qui fonctionne aussi pas mal. C’est très important d’avoir de gens sur qui vous pouvez compter et en qui vous pouvez avoir confiance.

J : – Enfin, attention si vous voyez que la personne envoie un double après avoir raté les 2 paris précédents ! C’est le profil très dangereux par excellence. Je conseille de fuir.

B : – C’est la banqueroute assurée à long terme si vous suivez quelqu’un qui fait cela.

J : – Autre chose. Comme on a tous quelques amis en commun, on est souvent ajouté en ami par quelqu’un. C’est souvent un faux profil, quelqu’un qu’on ne connaît pas et qui vient vous contacter en message privé pour vous proposer une combine, un Vip ou vous ajouter directement dans son groupe, qui sera suivi d’un groupe premium… En général, quand une personne que vous ne connaissez pas vous démarche ou vous ajoute, c’est plutôt à fuir également.

B : – Fuyez aussi quand quelqu’un vous dit qu’il a un fixed, qui vous dit par exemple : “c’est sûr, j’ai des contacts dans l’équipe, ils vont lâcher le match”. S’il est si sûr de lui que ça, il n’a qu’à aller à sa banque pour obtenir un crédit d’un million, parier ce million et devenir riche.

J : – Il en aurait vraiment, il ne l’enverrait pas sur Facebook.

B : – Il en aurait vraiment, il ferait chuter la cote à coups de dizaines de milliers d’euros. Si vous voyez “fixed“, arrêtez directement la discussion.

J : – Partez en courant ! (rires)

B : – Fuyez !

À l’inverse comment détecter une page prono facebook qui a du potentiel ?

pronos facebook argent

B : – Pour savoir si une page Facebook a du potentiel, la première chose à faire pour moi est de rentrer en contact avec la personne, pour voir si elle s’exprime correctement et si elle connaît les paris sportifs. Qu’est-ce que tu ajouterais ?

J : – Un bilan, c’est important. Ce n’est pas obligatoire car certaines personnes sont peut-être gagnantes, se régalent vraiment et veulent juste partager leurs paris sans avoir la rigueur de tenir un bilan. Mais observez-les alors sur le long terme, quitte à tenir vous-même leur bilan. Vous verrez alors si cette personne a la tête sur les épaules, ne relance pas ses bets, si elle est assez stable dans ses analyses – pas forcément de l’analyse “flash résultats” sur les 5 derniers matchs comme on dit. Si quelqu’un vous propose un Vip, essayez d’avoir un bilan vérifiable. Le plus pratique est qu’il ait un blogabet à côté car les résultats ne peuvent pas être trafiqués…

B : – Même si tout le monde ne connaît pas blogabet, c’est le problème…

J : – Ou alors même betbankroll. Souvent, ce sont des réseaux assez petits où les gens se connaissent, donc discutez avec vos amis. On me demande souvent des conseils sur des pages par exemple. Mais il est important de prendre son temps et d’observer une page.

B : – Comme je le dis souvent : “prendre son temps n’est pas perdre du temps”. J’ajoute aussi la théorie du restaurant, mais inversé. Si vous êtes dans une rue où il y a deux restaurants, que l’un est plein et l’autre vide, vous allez plutôt aller dans celui qui est plein, parce que c’est sans doute le meilleur des deux. Mais sur Facebook, cela peut être l’inverse. Ce n’est pas parce qu’il y a énormément de gens censés suivre cette page qu’il faut foncer. Un des plus gros escrocs sur Internet aujourd’hui a des centaines de milliers de gens qui le suivent alors que ses bilans sont trafiqués. Donc faites attention à ça !

On le répète, il est important d’avoir un réseau et des contacts de confiance. Parmi eux, certains ont déjà testés certain sites, donc demandez-leur ce qu’ils en pensent. Cela vous évitera de tomber dans le panneau. Ou alors, faites vous-même le bilan d’une page prono facebook. Vous verrez assez rapidement si des paris disparaissent ou pas. Si aucun pari ne disparaît, vous pouvez vous dire que la personne est assez compétente. La difficulté est qu’il faudrait suivre plusieurs centaines de paris pour s’en rendre compte.

Voilà pour le tour des réseaux sociaux. Facebook s’est aujourd’hui beaucoup développé. On fera peut-être un jour une émission sur Twitter car il y a aussi sûrement des choses intéressantes à faire sur Twitter aussi.

Un projet de page prono facebook sans fake !

prono facebook asian betting squad

J : – On réfléchit à ce projet depuis pas mal de temps. C’est un peu la résultante de ce que j’ai fait jusqu’à présent. Je parie maintenant plutôt 20% de ma bankroll sur mes pronos persos, les tennis et 80% que je vais diviser en plusieurs bankrolls que je vais adapter en collective avec des amis par exemple sur certains tipsters. Du coup, je me retrouve à avoir pas mal de bankrolls qui gonflent en général (sinon il y a un problème et il faut changer la méthode) en suivant beaucoup de monde. Suivre beaucoup de monde, par exemple 3 spécialistes en NBA, permet de lisser la variance du tipster. On a confiance en lui mais il peut ne pas être dans une bonne période ou une bonne dynamique. Les autres permettent de limiter la casse.

B : – Après, tu as aujourd’hui l’expérience et le capital pour te permettre de fractionner ta bankrolll comme cela. Mais je conseille de commencer avec 2 ou 3 tipsters pour la même raison : si un est moins bon une année, les deux autres vont rattraper. N’oubliez pas que le but du jeu dans les paris sportifs, c’est de préserver sa bankroll. Si vous n’avez plus de bankroll, vous ne jouez plus, l’aventure est terminée et vos espoirs de gagner de l’argent s’envolent. Et donc, Joe tu as sélectionné une sorte d’équipe…

J : – Oui. Sur cette méthode, j’ai toujours pensé faire un groupe. J’ai eu des groupes en privé à moindre échelle – 100 ou 200 personnes. Là on est une quinzaine de spécialistes en multisports : les pros du prono baseball ; Gotz en NFL ; Christophe, un ami passionné de Formule 1, Hugo de 10 pronos sur la Serie A ; Nicolas Dubos plutôt sur les over foot en championnats anglais, espagnols et compagnie ; Jason et Seb Martin en NBA…

B : – Petit message de soutien à Jason. J’ai vu un peu ce qu’il se passait sur Facebook. Il y a des fois des petits passages à vide. Quand quelqu’un a fait des années en positif et qu’il a un petit bad run, ça arrive mais ça n’enlève en rien ce qu’il a fait par le passé.

J : – Tout à fait. C’est dur de subir les critiques dans ces cas-là. En rugby à 7 et à XV, on aura Cyril Belloule accompagné de James Taylor ; mon ami David pour les fléchettes ; je t’ai invité pour les paris long terme, tu devrais répondre présent…

B : – C’est moi ! (rires)

J : – spécialiste paris long terme, multisports mais sur cette méthode. On arbitrera peut-être des paris s’ils se passent bien, en finale…

B : – oui, bien sûr, il a toujours moyen de faire quelque chose.

J : – On a Arnaud en NHL, Rico et moi pour le tennis et Aurélien pour le basket espagnol. Je pense n’oublier personne.

B : – 15, ça fait une équipe de rugby ! Mais il n’y a pas de remplaçants donc on va trimer (rires). Et ce sont des gens que tu as connus au fur et à mesure, que tu as testés.

J : – Oui. L’idée est de prendre leurs meilleures confiances et de pouvoir les suivre en flat bet, c’est-à-dire toujours avec la même mise, en dédiant 5% de la partie de bankroll pour cela et non sur sa bankroll totale, je le précise. Il faut savoir aussi qu’il n’y aura pas trop de masses : si un tipster envoie deux paris par semaine, ce sera vraiment le maximum, ce seront les meilleures confiances. Donc on a fait le pari d’être positif et de monter, voire doubler ou tripler si on peut avec cette méthode.

B : – Il ne te reste plus qu’à balancer le nom du groupe maintenant ! (rires)

J : – Asian Betting Squad sur Facebook, en groupe public.

B : – Au moins toutes les personnes sont compétentes, on est sûr que ce n’est pas une page avec des fake.

J’espère que cette discussion vous a un peu éclairé sur ce sujet des paris sportifs et de Facebook.

L’instant technique avec le coaching de Nathan.

B : – Pour commencer, je reviens rapidement sur l’analyse de l’autre jour. Pour ton Toulouse-Marseille, est-ce que Toulouse a gagné ?

N : – euh… oui, oui ! (rires)

B : – En fait, Toulouse a fait match nul dans le temps réglementaire et perdu en prolongations.

N : – Oui, c’est ça…

B : – Je t’avais dit que tu ne m’avais pas convaincu et qu’il fallait mieux prendre victoire de Toulouse avec le match nul remboursé pour récupérer ta mise de départ. Vous voyez que c’est des fois important de mettre une sorte de couverture, comme on dit. En plus, comme je l’avais dit, il s’agissait d’un match équilibré avec des cotes de 33,33/33,33/33,33, en gros. Or c’est beaucoup plus compliqué de jouer sur des matchs équilibrés, à moins d’avoir une grosse info et que le bookmaker n’ait pas encore réagi. En tout cas, on va voir si tu as progressé par rapport à mes conseils de la semaine dernière. Quel est le match de cette semaine ?

N : – C’est en championnat cette fois-ci.

B : – Oui, la semaine dernière c’était de la Coupe et on est bien d’accord que c’est plus complexe. Et tu as pris qui alors ?

N : – Le match Nancy-Bastia qui aura lieu samedi, le 14.

B : – Tu n’est pas parti sur Toulouse ?

N : – Non, je t’ai feinté par message…

B : – Tu es gentil ! J’avais pris des stats pour essayer de préparer un peu et elles ne me servent à rien… Bon, je vais essayer de t’aider quand même…

N : – Au niveau des cotes, Nancy est favori à 1,93. Bastia est à 4,30.

B : – À l’extérieur et le match nul est à 3,3, comme d’habitude donc…

N : – Après, je ne me fie pas aux cotes…

B : – Et tu as raison ! On voit que c’est un match moins équilibré que celui de la semaine dernière ou Toulouse était à 2,30-2,40. Avec une cote en dessous de 2, cela donne si on arrondit environ 50% de probabilités que Nancy gagne selon les bookmakers. Allez, je t’écoute, convainc moi de prendre le même pari que toi.

N : – Je ne sais pas si tu as vu ce qu’il s’est passé cette semaine mais Nancy a tapé Nantes chez eux 0-2. J’avais mis un billet sur Nantes qui était favori. Bastia, eux, lors du dernier match de Coupe de la Ligue a pris 7-0 contre Paris…

B : – C’étaient les équipes types de Nancy et Bastia ou ils ont fait tourner ?

N : – Ça, je ne me suis pas renseigné…

B : – Je dis ça parce que certaines équipes font tourner en coupe pour être plus frais en championnat. Si Nancy a aligné la grosse équipe mais que Bastia ne l’a pas fait, on peut estimer que Bastia sera plus frais dans les 30 dernières minutes. Ça aurait donc été une info importante à avoir. Continue.

N : – Ce match va avoir lieu à Nancy, donc Bastia voyage. Le dernier match de championnat, Bastia a perdu 2-0 contre l’OM. Le moral des deux équipes n’est donc pas le même puisque Nancy a fait 0-0 contre St-Etienne. Et au final, c’est équilibré au classement : Nancy est 13e et Bastia 14e.

B : – En fait, les derniers matchs se sont joués il y a 2 ou 3 semaines puisqu’il y a eu la trêve de Noël. Ce qui est embêtant, parce que du coup on ne peut pas vraiment prendre la forme qu’ils avaient à ce moment-là. En gros, c’est comme si un nouveau championnat commençait. En plus, il y a la CAN et j’aurais aimé que tu me dises quels joueurs de chaque équipe vont à la CAN. Mais je ne pense pas que tu aies l’info…

N : – Pas du tout…

B : – Ce que tu ne sais sans doute pas non plus, c’est que Pablo Correa, l’entraineur de Nancy faisait jusqu’à présent son équipe autour de son meilleur joueur, le défenseur central Lenglet. Mais celui-ci vient de partir à Séville. La question que je me pose avec ce départ, c’est de savoir si je jette les statistiques de la défense de Nancy puisque cela n’aura plus rien à voir ou si je les garde. Qu’est-ce que tu en pense Joe ?

J : – Est-ce que Maximin joue à Bastia aussi ? Et puis, quand une équipe qui a du cœur comme Bastia vient de se prendre un 7-0 en coupe, attention aux réactions possibles. Je le sais, je viens de là-bas.

B : – Et puis, je n’en sais rien, mais s’ils ont pris 7-0, c’est peut-être aussi qu’ils ont envoyé l’équipe B en coupe… Tu vois Nathan, si déjà tu n’as pas toutes ces infos-là, c’est compliqué pour prendre un pari. Je suis obligé de partir du principe que les deux clubs vont aligner leurs deux meilleures équipes mais comme je le disais, le départ du défenseur de Nancy va tout changer. D’ailleurs même Correa disait qu’il espérait ne pas descendre à cause de cela…

J : – Il faut se renseigner sur le site officiel, les sites de supporters pour voir l’état d’esprit, comment ce départ est vécu, ça te donne pas mal d’infos.

B : – Oui. Et on ne sait pas si des joueurs des deux clubs sont à la CAN. Donc… Quoi d’autre ?

N : – J’ai terminé. Mais c’est déjà plus que la semaine dernière !

B : – Je suis d’accord, il y a plus de choses que la semaine dernière. Par contre pour la semaine prochaine, tu vas me rajouter encore des choses ! Mais c’est le but. Si tu faisais déjà une analyse parfaite, ça ne servirait à rien d’avoir un coaching. Le but du jeu c’est de progresser. Et tu prends comme pari ?

N : – Nancy

N : – À 1,93… Moi je ne le prendrai pas (rires). Et toi Joe, tu ferais quoi ?

J : – Peut-être un over sur ce match ?

B : – Ah oui, mais encore faudrait-il avoir les stats du nombre de buts marqués et encaissés à domicile pour Nancy et à l’extérieur pour Bastia…

J : – Et prendre en compte la météo.

B : – Oui, aussi. Je pense qu’à cette époque de la saison à Nancy, le terrain est gelé et que ça caille. Alors qu’à Bastia, il fait plutôt 15°… Mais est-ce que Nancy a toujours son terrain synthétique ? je crois que c’est la dernière année où ils ont le droit parce que la saison prochaine, il faut au moins passer en terrain hybride. Mais jouer sur terrain synthétique à domicile est d’habitude un avantage pour Nancy.

J : – C’est très dur d’aller jouer dessus.

B : – Mais les corses vont se battre, tu l’as dit Joe… Malgré ce que les bookmakers disent, je pense que ça va être un match indécis quand même. C’est compliqué de prendre un pari dessus.

J : – Je trouve la cote de Bastia haute. Mais je dis ça sans savoir les effectifs. Le Bastia ou Nul doit être sympa mais…

B : – Oui mais toi tu es corse ! (rires). En tout cas, Nathan, toi tu prends Nancy.

N : – Oui.

B : – Ce qui m’embête c’est que le draw no bet, le match nul remboursé sur Nancy doit avoir une cote assez basse – ça doit tourner autour de 1,40, quelque chose comme ça je pense. Et je me dis que Bastia peut très bien faire un coup là-bas, sachant que c’est en match entre deux équipes de la deuxième moitié de tableau. Si j’avais un conseil, ce serait de ne pas parier sur ce match. Et j’ai envie de voir au moins un match de Nancy sans leur défenseur central…

J : – On peut même aller plus loin, c’est un match de reprise de championnat. Si tu paries sur un match, limite bien ta mise. À la limite, fais toi un petit fun sur quelques matchs histoire de vibrer, ça peut passer. Mais parier en confiance sur une équipe, ce n’est pas évident.

La semaine prochaine

Si comme Nathan vous voulez que je vous donne mes conseils pour bien parier et que je vous coache dans vos analyses ou vos prises de paris, n’hésitez pas à devenir membre de ma formation. Le nombre de place est limité car je ne peux pas coaché trop de personnes en même temps tout en continuant à prendre des paris, donc pour le moment l’entrée à la formation se fait via liste d’attente. En vous inscrivant sur la liste, vous ne vous engagez à rien. Cliquez ici pour vous inscrire sur la liste d’attente de la formation ! 

Pour les autres, j’espère que vous aurez appris des choses du coaching de Nathan et du sujet sur les pages prono facebook avec Joe. Ne plus suivre les tipster arnaqueurs vous fera déjà économiser beaucoup d’argent !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires