Au programme de cette émission   : débriefing des barrages de la Coupe du Monde. On connaît maintenant les 32 qualifiés. Puis nous irons voir les paris sportifs à prendre du côté de la prochaine journée de Ligue 1. On évoquera aussi le rugby avec un retour sur les matchs internationaux et le contexte pour parier sur les prochaines compétitions de rugby, notamment le Tournoi des six nations. En toute fin d’émission, on fera un point sur le ski alpin, qui a été mis en lumière par un accident tragique.

Comme Damien est absent cette semaine et qu’il est aussi notre technicien vidéo, l’émission n’est pas en vidéo cette semaine.

Barrages coupe du monde de foot

P-Y : On va débriefer d’abord ce dont on a parlé la semaine dernière. Même si Damien est absent, il va être très fortement avec nous !

B : Matchs internationaux, reste au repos.

P-Y : Exactement, ton adage s’est vérifié !

B : La qualification de l’Italie  : Boum ! À sa décharge, l’Italie ne méritait pas de perdre 1-0 en Suède. Et au match retour, les italiens on dominé avec 24 occasions contre 4.

P-Y : Le catenaccio était suédois

B : J’étais déçu pour Buffon, un grand bonhomme qui finit là-dessus…

P-Y : Et qui aurait pu terminer sa carrière sur une sixième Coupe du Monde  !

B : C’est ça

P-Y : Même Roger Milla ne l’a pas fait  ! Mais on aura le plus vieux gardien à participer à une Coupe du Monde. Le gardien de l’Égypte, qui aura autour de 45 ans

B : Ah oui quand même  !

P-Y : Donc on aura un record de toute façon en juin prochain en Russie, s’il est sélectionné avec les Pharaons Égyptiens. On revient très rapidement sur la Croatie. Tu nous avais fait un magnifique cours magistral autour de ce match

Résultats des under/over + est-ce que cela fonctionne sur les autres compétitions ? 

B : Sur les underover. J’avais dit en fait que comme il n’y avait rien qui m’inspirait, j’avais regardé les under et over 2,5 buts – over c’est plus de 2,5 buts et under c’est moins de 2,5 buts dans le match.

P-Y : Pourquoi 2,5 ?

B : Comme ça pour les bookmakers, soit c’est perdant, soit c’est gagnant. Il n’y aura pas de remboursement. Ça gêne toujours les bookmakers de rembourser un pari. Et puis les matchs en général tournent autour de 2 buts. Donc ça met un peu de doute dans l’esprit du parieur qui ne sait pas trop sur quel pied danser. Et le bookmaker aime bien ça. J’avais donc fait une petite analyse et c’était fou la proportion d’under 2,5 buts qu’il y avait dans ces matchs de barrage. Des matchs assez serrés et assez disputés où personne ne voulait se livrer et garder une chance de se qualifier jusqu’au match retour. Force est de constater, alors qu’il reste un match, Irlande-Danemark…

P-Y : Cette émission est enregistrée le mardi

B : Oui. Pour l’instant, sur les barrages de la zone Euro, Croatie-Grèce est le seul match avec plus de 2,5 buts (4-1). Tous les autres se sont soldés sur 1-0 ou 0-0. Ce qui est hallucinant. Je vous avais dit que les cotes moyennes pour les matchs avec moins de 2,5 buts étaient autour de 1,55. Donc pour ces 6 matchs avec moins de 2,5 buts, si on misait 1  €, on gagnait à peu près 3  €. Et on en perdait 1  € avec Croatie-Grèce. Donc on aurait gagné de l’argent – 2  € pour 1  € misé. Ce qui est quand même intéressant. Et si on regarde Honduras-Australie et Nouvelle-Zélande-Pérou, il y a eu deux 0-0 aux matchs aller. L’étude que j’ai faite la semaine dernière a peu-être servi à certains d’entre vous, je ne sais pas

P-Y : On verra si on peut ré-appliquer cela sur la Champions League et les match aller-retour en Coupe d’Europe.

B : J’ai fait l’étude hier soir, j’avais anticipé parce que j’étais sûr que tu allais me poser la question  ! Et tu peux oublier.

P-Y : Ça ne marche pas ?

B : Ce n’est pas pareil. C’est à peu près équilibré entre les matchs à plus de 2,5 et ceux à moins de 2,5 buts.

P-Y : C’est donc une spécificité

B : Pour les matchs de barrage. Mais attention  ! On a un petit échantillon, on ne peut pas tirer de conclusion. Mais c’est intéressant.

P-Y : Il va falloir attendre les barrages pour l’Euro, quoi  !

B : C’est ça, voilà  !

P-Y : Dans deux ans !

B : On verra bien

Ce qu’il s’est passé durant les matchs de barrage :

La défaite de l’Italie

P-Y : On revient vite fait sur la défaite de l’Italie ? On l’a évoqué assez rapidement mais…

B : C’est une surprise ! Damien avait joué sur la qualification de l’Italie à 1,30. À 1,30, tu es largement favori. Après, nous on avait vu jouer la Suède  : ce n’est pas ridicule, ça sait jouer au ballon… C’est parti du côté de la Suède. Tu m’as dit avant l’émission que ça te faisait bizarre de ne pas avoir l’Italie en Coupe du Monde

P-Y : Ah oui  !

B : Mais les hollandais ne sont pas là non plus  !

P-Y : Oui, mais il faut quand même remonter à 1958 pour avoir une Coupe du Monde sans l’Italie

B : On est d’accord

P-Y : Pour les Pays-Bas, ils n’étaient pas là en 1994. Comme la France d’ailleurs… Une Coupe du Monde à oublier  !

B : Il manquera du bleu azur et de l’orange dans les tribunes. Mais il y aura d’autres nations

Faudra-t-il parier sur la coupe du Monde ? 

P-Y : Le tirage au sort des poules aura lieu à Moscou le 1er décembre dans l’après-midi. Ce sera diffusé à la télévision et on regardera cela avec impatience parce que c’est là qu’on va commencer à se projeter sur cette Coupe du Monde.

B : Tout à fait

P-Y : Même si la Coupe du Monde est une poule aux œufs d’or pour les bookmakers, on se fera quand même plaisir avec des projections

B : Attention  ! On peut parier pour essayer de gagner de l’argent et aussi pour se faire plaisir. Moi j’ai déjà pris la France vainqueur de la Coupe du Monde il y a quelques mois maintenant. La cote a déjà baissé. On verra ce que cela va donner mais je vais vibrer, comme au dernier Euro quand j’avais parié sur le Portugal. J’ai pris la France cette fois parce que c’est compliqué quand tu supportes l’équipe adverse de tes potes  !

On connaît déjà un peut les chapeaux. La France est dans le numéro 1 en tant que tête de série n°7. Dans le chapeau 4, on a un peu d’exotisme

P-Y : Avec le Maroc

B : Maroc, Nigeria, Japon, Corée du Sud, Panama, Arabie Saoudite. Dans le chapeau  3  : Costa Rica,Suède, Tunisie, Égypte, Sénégal, Iran. Il y a des équipes à éviter dans ces chapeaux n° 3 et 4. La Suède dans le chapeau 3 par exemple  ! Dans le chapeau 4…

P-Y : Le Japon

B : Le Maroc est capable d’exploits aussi

P-Y : Maroc qui a eu une défense redoutable sur ces éliminatoires

B : oui, tout à fait. Et le chapeau  2 : Espagne, Angleterre, Suisse, Colombie, Mexique, Uruguay. Si tu peux éviter l’Espagne et l’Angleterre, c’est bien déjà  !

P-Y : Le Mexique aussi. Ça me rappelle des mauvais souvenirs de la Coupe du Monde 2010  !

B : La Suisse. Un petit France-Suisse comme tous les quatre ans

P-Y : C’est le classico du foot international !

B : On verra tout ça le 1er décembre

P-Y : C’est ça. Le 1er décembre, on pourra se projeter sur la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Les prochains matchs de Ligue 1

pronos ligue 1 bon parieurP-Y : On revient à la Ligue  1. On remercie les suédois de la Ligue 1 d’avoir mis notre championnat en lumière grâce à leur qualification contre l’Italie. Une journée qui suivra donc une trêve internationale. Comme d’habitude, cela va jouer pour certaines équipes

B : Tout à fait  ! Je le dis toujours. Il y a souvent des surprises dans la semaine qui suit les matchs internationaux. Et c’est là que tu me demandes pourquoi.

P-Y : Pourquoi ?

B : Parce que certaines équipes comptent beaucoup d’internationaux. Dans certains clubs, la quasi totalité de l’équipe est partie  ! Donc il n’ont pas pu s’entraîner. À l’inverse, les équipes plus faibles en général n’ont pas d’internationaux et ont pu travailler. Cela peut être intéressant pour un parieur de détecter ce genre de choses. Jonathan ” Zenwin “, que je salue, avait fait une petite étude dans mon club sur les clubs belges qui jouaient en Ligue des Champions et en Europa League. Et elles avaient du mal en championnat le week-end suivant. Zulte-Waregem par exemple n’a pas gagné un match de championnat suivant un match d’Europa League. C’est assez surprenant. Donc faites attention.

On va me dire  : mais on joue quand alors  ? ”  Matchs internationaux, reste au repos  “, on évite la journée qui suit une trêve…

P-Y : C’est ça le parieur pro, il en brasse du match et de la statistique  !

B : Il faut faire attention. Il y a des moments opportuns pour faire feu et d’autres où il faut faire plus attention.

P-Y : On fait un petit tour de cette Ligue  1 avec quelques statistiques. Une est intéressante, voire même surprenante  : Angers n’a pas perdu lors de ses six derniers matchs à l’extérieur. Et ils affrontent Guingamp.

B : Guingamp-Angers… Il faut savoir que Guingamp est une équipe très difficile à manier à domicile. Je crois qu’ils n’ont perdu que deux matchs l’an dernier. Et contre des grosses équipes. Après, tout dépend aussi comme à chaque fois des cotes

P-Y : 2,20, 2,20, 3,15  :

  1. Donc Guingamp est légèrement favori. Ce qui est logique puisqu’ils jouent à domicile. J’aurais tendance à ne pas voir Guingamp perdre ce match-là… Je réfléchis par rapport aux internationaux mais…

P-Y : Il y a un joueur Guingampais qui participera peut-être à la Coupe du Monde

B : Pas en tant que titulaire, si ?

P-Y : Non

B : Voilà. On peut être parti en équipe internationale mais ne pas avoir joué. Donc on est frais quand on revient. On peut même avoir rechargé ses batteries. En tout cas, j’ai vraiment du mal à voir Angers gagner à Guingamp donc un petit Guingamp en draw no bet serait pas mal.

P-Y : Autre club breton qui a subi des remous avant la trêve internationale, c’est Rennes. Christian Gourcuff est le premier entraîneur à être limogé en cours de saison après trois victoires consécutives

B : Oui c’est bizarre, ça

P-Y : Oui, c’est étrange. On ne peut même pas dire que Rennes va rebondir puisqu’ils sont sur une bonne dynamique. Le nouvel entraîneur, Sabri Lamouchi, a participé à une phase finale de Coupe du Monde avec la Côte d’Ivoire et un parcours d’entraîneur au Qatar si je ne me trompe pas

B : C’est dingue.

P-Y : On va voir si l’effectif va suivre et se mobiliser autour de ce nouvel entraîneur. Ils vont à Strasbourg, qui enchaîne le bon et le moins bon (2 défaites, 3 nuls et 1 victoire sur les six derniers matchs) et occupe la 18e place. Alors que Rennes est 10e.

B : Voilà. Normalement, on ne devrait pas avoir du très beau jeu.

P-Y : Les cotes sont à 2,30, 3,15 et 2,95. Qu’est-ce que tu fais Benoît  ?

B : J’ai plus confiance dans un pari sur Guingamp qui ne perd pas que sur Strasbourg qui ne perd pas. Et puis je me méfie toujours des changements de coach. Ça peut soit être bénéfique soit mettre tout le monde la tête sous l’eau.

P-Y : Ce serait une étude assez intéressante à faire, ça

B : Il faudrait regarder tous les coachs qui ont changé… Ceux qui ont le temps, allez-y  !

P-Y : Et l’impact que cela a eu.

B : Pour avoir regardé un peu tout ça, même si ce n’est pas précisément, il faut toujours se méfier quand il y a changement d’entraîneur. Des équipes au fond du trou peuvent remonter… Le problème ici, c’est que Rennes n’est pas au fond du trou. Ils sont dans le ventre mou à la 10e place. Je n’ai pas trop compris le changement. C’est encore un problème en coulisses entre Létang et Gourcuff. Je ne pense pas qu’ils s’apprécient.

P-Y : Il y a eu des déclarations et ça sentait mauvais d’entrée !

B : Strasbourg, sur les 4 derniers matchs, c’est 2 nuls, 1 victoire et 1 défaite. Donc c’est plutôt mieux. Après, les matchs nuls ne paient pas, c’est le problème et c’est aussi pour cela qu’ils sont 18e. Rennes reste sur 3 victoires mais 3 victoires avec Gourcuff. Que va faire Lamouchi  ?

P-Y : On passe d’un coach qui aimait imposer un style de jeu à un autre coach qui va peut-être s’adapter davantage aux joueurs. C’est ce que Sabri Lamouchi a déclaré en conférence de presse lors de sa nomination.

B : Mais quelle tactique va-t-il adopter ? C’est compliqué ce match-là. On zappe  !

P-Y : Sur le papier, on a quatre équipes en forme aux quatre premières places  : Paris, Monaco, Lyon et Marseille, auxquelles on peut rajouter Nantes pour obtenir un Top  5 qui a fière allure. Dans ce Top 5, seules 2 équipes ont perdu une fois sur les six derniers matchs, ce qui prouve leurs bonnes formes. Les quatre premiers ont marqué 131 des 317 buts marqués depuis le début de l’année.

B : Ce qui est logique.

P-Y : Ça fait quand même un sacré paquet de pions marqués par les quatre premiers  ! Si on regarde ce Top 5, le PSG reçoit Nantes, Monaco se déplace à Amiens, Lyon reçoit Montpellier et Marseille va à Bordeaux. Ce sont des matchs qui t’intéressent ?

B : Dans tous ces matchs, il y a beaucoup d’internationaux. Il y en a beaucoup moins à Nantes. Il faut voir comment ça va

P-Y : La victoire de Paris est à 1,08 pour Paris et celle de Nantes à 20.

B : Tu as tout résumé. Certains vont prendre 1,08 pour faire gonfler des combinés je pense, peut-être à 2 cotes. Je n’ai pas la compo des équipes mais je préfère jouer la Nouvelle-Zélande à 1,08 en Écosse au rugby qu’un PSG-Nantes parce que je ne sais pas dans quel état sont les joueurs du PSG. Draxler a joué, Neyamar a joué, Mbappé a joué… Ils enchaînent les matchs mine de rien, avec deux matchs par semaine. C’est sûr que je en vois pas Nantes aller gagner à Paris, c’est une évidence mais est-ce que la cote vaut le coup  ?

P-Y : Je vais dire un truc débile. Avec toutes les offres de paris genre ”  100€ gratuits  “, tu les mets sur une victoire de Nantes. Ça ne te coûte rien

B : C’est ce que les bookmakers espèrent que tu fasses en fait. Ils te proposent 100€ pour que tu joues une belle cote pour espérer gagner une belle somme. En même temps, la probabilité que Nantes gagne n’est pas de zéro mais mieux vaut garder son argent

P-Y : Mais puisque c’est 100€ qu’on te donne ?

B : Oui d’accord. Mais mieux vaut jouer à une cote à 1,5 ou 1,60 et gagner 50 ou 60€. Tout dépend comment tu penses. Tu peux jouer une cote à 10 pour gagner 1000€ mais la probabilité que ça le fasse va être compliquée. C’est là qu’on voit la semaine prochaine que Nantes a gagné 1-0 à Paris  ! Non, franchement, évite de faire des choses comme cela. C’est ce que les bookmakers veulent. Je le sais pour y avoir travaillé. Le bonus si tu joues sur des grosses cotes, eux ils sont contents. Et surtout il y a des gens qui vont jouer sur des combinés avec des cotes à 500, des choses comme ça qui ne passent jamais donc le bonus, tu ne l’as pas vraiment.

P-Y : Il y a un match qui t’intéresse sur cette journée ?

B : Oui. Lille qui reçoit Saint-Étienne. J’ai toujours dit que Saint-Étienne était surcoté. Et ça c’est vu contre Lyon puisqu’ils ont pris 5-0.

P-Y : Et le chiffre 18 restera gravé dans la mémoire des supporters

B : C’est ça ! On a vu tout ce que je disais par rapport à Saint-Étienne et l’entraîneur. Il avait demandé des joueurs cet été, les transferts n’ont pas eu lieu. C’est l’équipe qui a le moins changé depuis l’an dernier. Ce qui pourrait être bien sauf que vu les joueurs, ce n’est pas terrible. Donc moi je parie que Lille ne perdra pas. La cote de Lille en draw no bet est à 1,65, ce que je trouve intéressant à jouer. Lille a gagné son dernier match 3-0 contre Metz. Vous allez me dire que tout le monde bat Metz. OK, mais Lille avait du mal donc gagner 3-0, c’est pas mal. Ils ont eu la trêve internationale pour travailler. Je fais confiance à Bielsa pour avoir travaillé avec ses joueurs. Il y a eu une discussion je crois avant le match contre Metz où les joueurs ont demandé à jouer à leurs postes. Je crois que Bielsa les a écouté et on a peut-être vu quelque chose, là. Pépé a fait un doublé. Est-ce que Lille ne va pas remonter au classement et Saint-Étienne s’effondrer ? C’est possible donc je prends Lille ne perd pas à 1,65. Si Lille doit remonter, c’est maintenant. Sur les derniers matchs, il y a eu une défaite contre Marseille mais Lille ne méritait absolument pas de perdre ce match. Et ça plutôt pas mal joué en plus. Tous les commentateurs ont dit que l’OM a eu de la chance de marquer à la 2e minute. Je sens quelque chose du côté de Lille. On est à un tiers du championnat, il est temps que Lille se réveille. Ils voulaient jouer la Coupe d’Europe, ce qui va être très compliqué cette année mais il y a quand même des jeunes joueurs, de la qualité et Bielsa va bien trouver les manettes à un moment donné. Même s’il y a encore un peu de grabuges en coulisses avec Chelsea qui veut engager le recruteur du LOSC. Saint-Étienne a en plus eu un expulsé au dernier match donc il leur manquera. En espérant que Lille commence à bien jouer et à récolter les fruits de tout ce qu’il s’est passé avec Bielsa.

Un point sur le Rugby : des pronos à prendre ? 

Rugby paris sportifs Ses propres parisP-Y : On clôt cette partie Ligue 1 et on passe au rugby. On va faire un petit retour avec ce qu’il s’est passé dans la semaine du côté de l’ovalie. Comme dans le foot, il y avait une trêve internationale… mais en fait non, c’est un peu plus compliqué en rugby

B : Il y a toujours eu des problèmes avec les doublons, même si c’est surtout pendant le Tournoi des 6 nations. Il y a des matchs de championnat en Top 14 en même temps que les matchs internationaux. Boudjellal critique beaucoup cela en disant que la moitié de son équipe est absente pour certains matchs.

P-Y : On sort d’un double ”  confrontation  ” contre les néo-zélandais. Je mets des guillemets parce que le deuxième match à Gerland concernait plutôt ce qu’on appelait les A’ dans le foot. Même chose que pour le foot  : ”  Matchs internationaux, reste au repos  ” ?

B : C’est plus complexe au rugby. Parce que c’est un sport de contacts. Toutes les équipes de l’hémisphère sud qui viennent jouer en Europe sont en fin de saison. Les joueurs ont leurs championnats dans les pattes. Donc normalement, ils ne sont pas au top de leur forme. Ce qui n’empêche pas la Nouvelle-Zélande de nous battre  ! Quand ils sont en Coupe du Monde et préparés, on a vu ce que ça donne  : tu prends une grosse gifle pour ne pas dire plus. Mais il y a de bonnes surprises, comme l’Irlande qui a atomisé l’Afrique du Sud 38-3  ! Le Pays de Galles a bien résisté aux Australiens 21-29. On a un petit France-Afrique du Sud à venir. Il faudrait qu’on les batte, sinon il va y avoir un problème chez nous.

Pour avoir vu France-Nouvelle-Zélande, j’ai failli éteindre la TV à la mi-temps. D’ailleurs les joueurs ont dit qu’ils n’étaient pas du tout dans le match mais comment peut-on ne pas être dans le match quand on joue contre les Blacks ? Je ne comprends pas. Ils se sont réveillés en 2e mi-temps, heureusement. Mais ça n’a pas suffit.

L’Italie a battu les Fidji 19-10. Pas mal pour eux. La Géorgie a atomisé le Canada 54-22, l’Écosse a fait un très beau match contre les Samoa 44-38 – c’était un peu portes ouvertes à tout va –, l’Angleterre confirme contre l’Argentine 21-8. Sachant que les Argentins ne sont pas faciles à prendre puisqu’ils jouent contre les pays de l’hémisphère sud. Ils sont dans notre poule à la Coupe du Monde avec les anglais. J’espère qu’on va finir au moins deuxièmes mais ça me fait peur, surtout que les argentins sont un peu notre bête noire. Il y a donc eu pas mal de choses et quelques enseignements à tirer

P-Y : Des enseignements que tu vas utiliser pour préparer des Paris long terme sur le Tournoi des 6 nations

B : Oui, forcément. Les équipes du mois de Février sont là, même si la France a beaucoup de blessés. Quand tu vois l’Irlande, qui était déjà costaud l’an dernier, vient de cartonner l’Afrique du sud… Il faudrait que je regarde si c’est Irlande-Angleterre ou Angleterre-Irlande. Il me semble que c’était Irlande-Angleterre l’an dernier…

P-Y : À Twickenham, ce n’est pas pareil

B : Je n’ai pas regardé les cotes mais l’Angleterre va être favorite pour ce Tournoi. Et si c’est Angleterre-Irlande, un petit billet sur l’Angleterre gagne les 6 nations pourrait être intéressant. Mais je n’ai pas regardé les cotes et les confrontations

P-Y : C’est dans deux ou trois mois, on a le temps d’anticiper un peu mais on commence à y réfléchir.

B : Voilà ! Les PLT, c’est ça. Tu commences à regarder ce qu’il se passe maintenant pour anticiper aussi d’éventuelles chutes de cote.

Ski Alpin : le tragique accident de David Poisson

david poissonP-Y : On termine cette émission avec un mot de ski alpin.

B : Il y a eu un tragique accident avec David Poisson, un descendeur français âgé de 35 ans. Lors d’une séance d’entraînement, les filets ne l’ont pas retenu et il s’est fracassé contre un arbre. Il venait de se marier, avait un petit garçon d’un an et demi… ça me fait toujours tout drôle parce qu’à chaque fois, j’essaie de me projeter…

P-Y : Avec la Formule 1, le ski est peut-être un des sports les plus dangereux

B : Oui. On ne s’en rend pas compte quand on les voit descendre. Mais ça me rappelle Régine Cavagnoud

P-Y : En 2001

B : Il y a 16 ans. On a tendance à l’oublier mais le ski, surtout la descente, c’est un sport extrême. Malgré toutes les mesures de sécurité. Ça m’a affecté en tout cas, surtout pour sa femme et son petit garçon. Certains vont me dire qu’il y a plus grave dans le monde, les guerres… D’accord, mais c’est une émission sur le sport, on parle de sport, pas de politique.

La saison de ski a commencé, il y a déjà eu les premiers slaloms masculins. ”  Papy  ” Neureuther a gagné le premier slalom, un peu à la surprise générale devant Kristoffersen. Hirscher, qui est revenu de blessure finit 17e après une bonne 1ere manche où il se classe 4e. Déception pour lui donc mais il se prépare pour les Jeux Olympiques de 2018

P-Y : à Pyeongchang, en Corée du Sud  !

B : C’est ça ! Surprise aussi chez les femmes puisque Shiffrin, la grande favorite, a été battu par la slovaque Vlhova lors du premier slalom de l’année.

P-Y : Tu paries sur le ski alpin ?

B : Oui, ça m’arrive. Quand tu détectes des petites choses à jouer, c’est intéressant. Les paris long terme aussi. Là, Hirscher était donné favori des bookmakers et il fait une 17e place en slalom, qui est censé être sa spécialité. Je n’avais rien pris parce que j’avais des doutes sur lui. En ski, c’est rare de revenir au top tout de suite après une blessure. On l’a vu avec Fenninger chez les femmes. Je n’ai donc pas touché à ça et j’ai bien fait. Il y avait peut-être value sur des concurrents d’Hirscher mais je me méfie car c’est quand même un génie de la glisse.

P-Y : On parle de ski alpin, peut-être qu’on parlera de curling d’ici quelques semaines.

B : Non, parce qu’on ne peut pas parier dessus

P-Y : On ne peut pas parier sur le curling ?

B : Et ça ne m’intéresse pas forcément. Sur les Jeux Olympiques, je pense que tu pourras. Mais il y a le biathlon, le ski de fond… il y a pas mal de disciplines intéressantes dont on parlera au fil des émissions. Et puis les Jeux Olympiques d’hiver m’intéressent beaucoup.

P-Y : Est-ce qu’on aura de belles équipes nord-américaines au tournoi de hockey ?

B : Il faut voir par rapport au calendrier de NHL

P-Y : Je me demande s’ils ne sont pas pris par la Stanley Cup ou quelque chose comme ça.B :

Vu où sont placés les Jeux Olympiques, forcément. Pour prendre des paris long terme sur le nombre de médailles de certains pays, j’attends aussi cela avec impatience. Mais on en reparlera.

P-Y : On prépare là aussi !

Et pour finir, juste deux mots sur le Tennis

paris-sportif-tennisB : Un petit mot sur Goffin, qui a effectivement battu Nadal aux masters de tennis. Je vous avais dit de faire attention à Goffin. Malheureusement, Nadal a abandonné et Goffin l’a battu pour rien. Mais battre Nadal, même s’il n’était pas à 100%, c’est toujours intéressant. Autre info  : ce seront Tsonga et Pouille qui affronteront les belges en Coupe Davis. Donc avec Goffin. Ce n’est pas gagné pour nos petits frenchies.

Pour finir :

P-Y : On en reparlera de la Coupe Davis, obligé ! Merci Benoît ! C’est terminé pour cette semaine. On se retrouve la semaine prochaine

B : En vidéo normalement

P-Y : En vidéo si tout va bien. Si vous écoutez le podcast radio, n’hésitez pas à mettre un petit commentaire en dessous et proposer d’éventuels sujets à traiter

B : C’est ça. J’ai vu que certains demandaient à parler d’autre chose que la Ligue  1. On essaiera un jour de faire une émission sans Ligue  1 et de ne parler que des autres championnats.

P-Y : Vous voulez qu’on fasse une spéciale Jupiler League, c’est ça ?

B : Je peux avoir des spécialistes du championnat belge !

P-Y : On parlera d’Anderlecht

B : Pourquoi pas ? Au revoir à tous, bye bye  !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Derniers commentaires