L’actualité dépouillée : mes pronos pour le week-end !

Beaucoup de sujets à traiter au programme car l’actualité est riche. On parlera des pronos à prendre sur la saison de Formule 1 commence ce week-end avec le Grand Prix d’Australie ; des pronos sur les matchs internationaux de foot à venir et enfin des pronos sur la Coupe Davis en tennis. Je vous expliquerai pourquoi cette année, j’ai du mal à prendre des paris sur cette compétition. Et il y aura bien sûr le coaching de Nathan.

La saison de F1

Les nouveautés de cette saison de formule 1 :

Le championnat du monde de Formule 1 commence ce week-end à Melbourne, en Australie.

B : – Nathan, est-ce que suis la Formule 1?
N : – Non, pas du tout
B : – Tu as déjà regardé un Grand Prix ?
N : – Oui, je pense. J’ai déjà du en regarder un…
B : – Généralement, les gens regardent seulement le départ et la fin. C’est un peu comme le cyclisme. C’est le problème en F1, c’est parfois un peu rébarbatif. Donc ils ont changé les règles avec l’ambition de rendre les voitures plus rapides – 5 secondes au tour, ce qui est énorme ! – en augmentant pour l’essentiel les appuis aérodynamiques. Les voitures seront plus rapides mais aussi plus difficiles à manier et les courses plus physiques pour les pilotes. Ils ont tous fait encore plus de musculation durant la trêve que pour les saisons précédentes pour pouvoir résister à cette intensité.
Lors des essais d’avant saison, Les pilotes Ferrari Vettel et Räikkönen se sont montrés les plus en forme. Cela se voit dans l’évolution des cotes : Vettel était à 15-16, il est maintenant à 5. Les Mercedes, l’écurie championne du monde des constructeurs en titre, n’ont pas montré tout ce qu’elles pouvaient lors de ces essais d’avant saison à mon avis. Les Red Bull, c’est l’interrogation. Ils vont apporter des modifications en Australie, sur le châssis notamment et on verra ce que Ricciardo et Verstappen feront. Vous pouvez voir les évolutions sur les voitures dans les trois photos.

changement formule 1changements formule 1

pronos voitures formule 1

Les écuries sont les suivantes :

  • Mercedes avec Lewis Hamilton et Valtteri Bottas,
  • Red Bull, avec Daniel Ricciardo et le jeune prodige Max Verstappen,
  • Ferrari avec Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen,
  • Force India avec Sergio Perez et le français Esteban Ocon,
  • Williams avec le petit nouveau Lance Stroll et le doyen Felipe Massa,
  • Mc Laren avec Fernando Alonso et le belge Stoffel Vandoorne,
  • Toro Rosso avec Carlos Sainz Jr – le fils du champion de WRC – et Daniil Kvyat,
  • Haas avec Romain Grosjean et Kevin Magnussen,
  • Renault avec Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer,
  • Sauber avec Marcus Ericsson et Pascal Wehrlein.

Avec un plateau comme celui-ci, cela devrait faire des étincelles. Je pense qu’il y aura plus d’abandons que l’an dernier parce que l’évolution du règlement implique des nouveautés mécaniques et va rendre les voitures plus physiques pour les pilotes.

Les critères à prendre en compte pour vos pronos sur la formule 1 :

B : – À ton avis Nathan, que faudrait-il regarder avant de prendre des pronos en Formule 1 ?
N : – Logiquement, la forme du pilote…
B : – Son palmarès ?
N : – Voilà. Et la météo.
B : – On est bien d’accord que la météo est vraiment très importante en Formule 1. Pour une question simple d’adhérence, même s’il y a différents types de pneus. Certains pilotes sont meilleurs sous la pluie. Et puis qui dit pluie dit accidents, sorties de piste et c’est là que de grosses cotes peuvent parfois passer.
N : – La mécanique aussi
B : – Forcément ! C’est le problème en F1. Si on mettait Hamilton dans une Renault ou une Sauber, il ne serait pas champion du monde. C’est comme au turf : le meilleur jockey du monde sur un cheval qui n’avance pas ne gagnera pas. Dernière chose à prendre en compte : les circuits. Certains sont plus adaptés à certaines voitures, suivant leur aérodynamisme. Et certains pilotes préfèrent certains Grand Prix. Grande nouvelle cette année : le retour du GP de France. Moi qui ne suis jamais allé voir un Grand Prix de F1, je me dis que ça pourrait être l’occasion.

Au niveau des paris, les favoris des bookmakers sont, sans grande surprise Hamilton avec une cote autour de 2 devant Vettel à 4,5-5, Bottas à 6, Verstappen à 9, Ricciardo à 10 et Räikkönen à 11.
Il existe d’autres paris comme : « Hamilton va-t-il gagner plus ou moins de 9,5 victoires ? », qui sont un peu délicats. Autant j’aimais bien les paris sur le nombre de points, autant les paris sur les victoires, c’est beaucoup plus compliqué parce que ça peut se jouer à rien.

Je fais un coucou à Cyril qui m’a demandé mon avis sur le pari concernant Räikkönen à plus ou moins 1,5 victoires. Moi j’irai sur moins de 1,5 victoires. Pourquoi ? Tout simplement parce que Räikkönen n’a pas gagné depuis 2013. Il serait déjà content d’en gagner une cette année, ce qui arrivera peut-être puisque les Ferrari ont l’air mieux cette année. Mais Vettel devrait être en général devant lui. Et puis il y a des impondérables en F1, la pluie, les casses mécaniques, etc. mais sans boule de cristal, on ne peut pas savoir sur quelle course il va y avoir des surprises.

Mon prono :

À titre personnel, je m’orienterai sur un pari long terme avec Hamilton ou Vettel champion, en répartissant ma mise. Il y a deux façons de le faire : soit vous misez pour gagner la même chose sur chacun des pilotes que vous avez pris, soit vous mettez par exemple plus sur Hamilton et vous vous remboursez juste avec la mise sur Vettel. C’est ce que j’avais fait sur le Tournoi des 6 nations avec l’Irlande et l’Angleterre : j’avais pris l’Irlande vainqueur et je m’étais couvert avec l’Angleterre, donc je n’ai rien perdu.

En tout cas, pour tous les passionnés de F1, n’oubliez pas de mettre vos réveils à l’heure ce week-end pour le Grand Prix de Melbourne – on passe à l’heure d’été ce week-end.

Le tennis et la Coupe Davis

paris-sportif-tennisB : – J’avoue être un peu dubitatif cette année. Tu as déjà pris des pronos sur la tennis Nathan ?
N : – Oui, ça m’est arrivé.
B : – Tu vois à peu près quel format c’est la Coupe Davis ?
N : – Je n’ai pas vraiment fait attention
B : – Ce sont des équipes nationales qui se rencontrent. Le prochain tour, les 1/4 de finales si je ne me trompe pas, aura lieu le 9 avril à Rouen pour la France contre la Grande-Bretagne. Andy Murray, le numéro 1 mondial actuel a des problèmes au coude et risque d’être forfait. Je m’étais donc dit qu’il y avait donc peut-être une petite value sur la victoire de l’équipe de France voire pour aller au bout de la Coupe. Mais le problème, c’est que les meilleurs joueurs français sont eux aussi blessés : Gasquet a eu une appendicite et risque d’être absent, Monfils a un problème avec ses genoux et son tendon d’Achille, Tsonga vient d’être papa – félicitations ! – et il a dit qu’il voulait prendre un peu de temps avec sa femme et son fils… Bref, il reste Pouille, 15e mondial, Simon, 25e mondial et le duo Herbert-Mahut en double. Ça change totalement l’équipe. Du coup, ce serait peut-être la Grande-Bretagne qui serait value. Même si Murray est absent, il reste Evans et Edmund, deux jeunes en progrès constant et tous deux dans le Top 45 à l’ATP. Plus en double le frère de Murray qui est très bon et forme une paire intéressante avec Inglot. Bref, j’avoue que j’ai un peu de mal à lire ce match. Il y a beaucoup d’interrogations.

Même chose en bas du tableau, il y a un explosif Serbie-Espagne avec normalement une rencontre Djokovic-Nadal mais Djokovic est blessé et Nadal ne sait pas s’il va faire la Coupe Davis donc c’est très compliqué de prendre un pari. En haut de tableau, il y a un Australie-USA. L’Australie a Kyrgios mais l’équipe des USA est plus équilibrée avec Sock, Querrey et Isner. Et pour Italie-Belgique, Goffin jouera-t-il ? Avec ou sans lui, ce n’est pas la même mayonnaise. Ceci dit, les belges m’ont surpris en battant les allemands en Allemagne au premier tour sas Goffin, justement.

Tout ça pour dire que cette année, je n’ai pas pris de pari sur la Coupe Davis alors que je prends un pari long terme dessus tous les ans normalement. Mais je n’aime pas forcer. Quand j’ai comme ça du mal à lire un tableau, que j’ai du mal à me projeter. Pour la rencontre du 9 avril à Rouen, je pense qu’il faut vraiment attendre de savoir qui va être sur la feuille de match et à ce moment aller voir les cotes, si cela évolue ou pas.

Les rencontres internationales de football

observatoire du football défenseB : – On va en profiter pour faire en même temps le coaching de Nathan. C’est la trêve internationale et ce qui me fait un peu peur, c’est que tu paries à défaut si j’ai bien compris. Qu’est ce que tu as sélectionné comme match ?
N : – J’ai pris un combiné : Pays-Bas vainqueur contre la Bulgarie, France vainqueur contre le Luxembourg et Suède vainqueur contre la Biélorussie.
B : – Les trois gros favoris de la poule, avec une équipe à domicile et deux équipes à l’extérieur. Luxembourg-France, ça va être le Luxembourg devant son but. Et pour la France, l’objectif sera de marquer au moins un but puisque je ne vois pas le Luxembourg en marquer. La cote est basse, il n’y a pas vraiment value sur ce match là. La France doit gagner et a des attaquants de talent comme Mbappé pour cela. Mais attention aux impondérables, Les Pays-Bas ont gagné là-bas 3-1 mais la Suède seulement 1-0. Pour Bulgarie-Pays-Bas, peux-tu me donner les résultats des bulgares chez eux ?
N : – Ils ont battus le Luxembourg 4-3 et la Biélorussie 1-0.
B : – Les deux équipes les plus faibles du groupe normalement avec eux. Mais se prendre 3 buts contre le Luxembourg ! Et les Pays-Bas à l’extérieur, ils ont fait quoi pour l’instant ?
N : – 1-1 contre la Suède et 3-1 contre le Luxembourg.
B : – Un nul en Suède, c’est un bon résultat et gagner au Luxembourg, c’est logique… quelle est leur cote ?
N : – Autour de 1,40. Et pareil pour la Suède.
B : – Tout ça combiné, la cote doit être autour de 2 ou un petit peu plus
N : – Oui
B : – Des cotes de 1,3 × 1,3, quand vous faites un combiné de 2 cotes, ça fait du 1,69. Et là on est à 1,40, plus la cote de la France qui est à 1,03… Qu’est ce qui a été compliqué pour toi dans ce pari ?
N : – J’ai du chercher les actualités sur les joueurs, les pelouses – apparemment ça va être un peu compliqué au Luxembourg – et les résultats des matchs précédents.
B : – C’est ça. C’est plus compliqué comparé à la Ligue 1 où on a un suivi et des matchs régulièrement. D’ailleurs, il faudra tenir compte des matchs internationaux pour la reprise du championnat : où étaient les joueurs, s’ils ont joué les deux matchs, etc. Faites attention lors de ces périodes matchs internationaux. Vous avez forcément beaucoup moins d’infos sur les équipes que sur les équipes de championnat. C’est parfois le cimetière de certains parieurs parce qu’ils veulent continuer à jouer. Pour Nathan, c’est différent parce que je lui ai demandé de le faire pour son coaching, mais… Ici, tu donnes gagnant les trois favoris, ce qui se produit rarement. J’imagine qu’il risque d’y avoir un match nul dans les rencontres Bulgarie-Pays-Bas ou Suède-Biélorussie. Ce n’est pas improbable, surtout pour les Pays-Bas qui se déplacent. Je ne te suivrais donc pas vraiment sur ce combiné là parce qu’on n’a pas assez d’infos.
Mais c’est très bien que tu l’aies fait, ça me permet de mettre en garde contre ces périodes. L’argent que vous avez peut-être cumulé sur les différents championnats, ne le perdez pas en voulant à tout prix jouer sur quelque chose. Vous pouvez mettre une petite pièce sur un match mais faites attention à ne pas dilapider votre capital. Les matchs internationaux, c’est toujours compliqué. Je le sais, je me suis fait avoir il y a des années. À moins que vous attendiez les compos officielles – si une équipe est décimée par exemple, vous allez parier contre elle. Et puis cela va être les premiers matchs internationaux depuis 2 mois, 2 mois et demi… Comme les Coupe du Monde et les Euros, ces matchs vont en général gagner de l’argent aux bookmakers et pas forcément aux parieurs. Quand quelqu’un vous dit qu’il a eu de bons résultats sur la dernière Coupe du Monde et ou le dernier Euros, il parle de 30 ou 40 pronos en un mois. Mais peut-être que cette même personne perdra tout à la prochaine compétition.

Pour revenir aux prochains matchs internationaux, j’avais repéré un match Montenegro-Pologne avec la Pologne en draw no bet à 1,35. Ce n’est pas le pari du siècle, je vous l’accorde. Mais au vu des résultats – la Pologne est en tête de sa poule il me semble – et même si les monténégrins savent jouer au ballon, je vois mal les polonais perdre. Je pense qu’ils vont au moins en marquer un, les monténégrins peuvent aussi en marquer un donc au pire un nul 1-1. Ce qui ne serait pas un mauvais résultat pour la Pologne non plus, donc…
En tout cas, ce sera Pays-Bas, Suède, France pour Nathan. On compte ce pari dans le bilan de tes pronos?
N : – Si possible, non, bien sûr ! (rires)
B : – Déjà, si tu dis cela, c’est bien que ce n’est pas comme d’habitude ! (rires) Ce n’est pas comme les autres pronos plus facile à trouver. Je vous mets en garde : si vous avez l’habitude de mettre un petit billet sur de matchs en fonction de nos échanges avec Nathan, soyez prudents cette fois. Attention aux matchs internationaux ! On essaiera la semaine prochaine de trouver un ou deux matchs intéressants. On pourra faire une analyse plus poussée grâce aux matchs qui vont avoir lieu ce week-end

A vous de jouer ! 

Et vous, quels pronos allez-vous prendre ce week-end ?
Si vous souhaitez être formés pour savoir quels pronos prendre dans n’importe quel sport, n’hésitez pas à intégrer ma formation en cliquant sur : https://www.pariez-gagnant.com/formation-resa-prochaine-session/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.