Mon PRONO sur le champion L2 en 2017 et bilans Tour de France et JO de Rio

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue sur Radio Évasion dans l’émission radio pariez-gagnant, votre émission de sport et de paris sportifs.

Voici un résumé écrit :de l’émission :

Au menu de l’émission du jour :

Au programme un petit bilan du Tour de France qui s’est achevé dimanche dernier avec un joli podium Froome, Bardet et Quintana. Nous reviendrons ensuite sur la décision du CIO concernant la participation de la Russie aux Jeux Olympiques. Nous verrons ensuite sur les paris sportifs pendant l’été, pour compléter la vidéo youtube et répondre à certaines questions que j’ai reçues. Nous finirons par un pari long terme sur la Ligue 2, qui commence dans quelques jours

Le Tour de France

Le classement général

Le Tour de France s’est achevé dimanche dernier avec la victoire du Britannique Chris Froome avec un peu plus de quatre minutes d’avance sur Romain Bardet. Cela faisait très longtemps qu’un Français n’avait pas terminé deuxième (Pinot était monté sur la troisième marche du podium en 2014). Nairo Quintana, le colombien de la Movistar finit à 4’21. C’était assez serré donc.

Chris Froome, on le sait, est très bon en contre la montre et c’est encore là qu’il a fait la différence cette année puisqu’il a pris entre 3 et 3’30 sur Bardet mais aussi par rapport à Quintana, Yates et tous les autres. Que ce soit sur le plat ou en montagne, Froome fait vraiment la différence sur ces étapes, puisqu’il a même gagné le deuxième contre la montre de 17 kilomètres devant Tom Dumoulin qui l’avait devancé lors du premier contre la montre. Chris Froome est tout-terrain, que ce soit les côtes, le plat, il est capable d’envoyer du lourd. Et c’est pour cela qu’il gagne pour la troisième fois la Grande Boucle et rejoint les légendes de l’épreuve, même s’il lui faudra encore remporter l’épreuve deux fois pour égaler les plus grands.

Romain Bardet

Pour rappel, le dernier français à avoir gagné le Tour est Bernard Hinault, le breton, il y a plus de 30 ans maintenant. Est-ce que le prochain sera Romain Bardet ? Il a déjà fait des progrès en contre la montre mais il doit encore s’améliorer; sinon ce sera très compliqué d’aller chercher Chris Froome, à moins que celui-ci n’ait une défaillance.

Quintana a déçu cette année. Tout le monde le voyait comme un adversaire coriace pour Froome et il n’en a rien été.

Le maillot blanc

Adam Yates, un autre Britannique, créé la surprise et montre que la relève arrive au Royaume-Uni. Il a remporté le classement du meilleur jeune – le maillot blanc – avec deux minutes d’avance sur Meintjes, un africain du sud très bon grimpeur. Barguil a totalement craqué et finit plus loin à 47 minutes alors qu’il était le favori des bookmakers avec un côte de 2.

Le maillot vert

Pour le maillot vert, Peter Sagan finit avec le double de points de Marcel Kittel (470 points contre 228 points) et il a animé le Tour de France : il a été dans beaucoup d’échappées, est il est allé chercher les points. Il a vraiment été impressionnant. Ce n’est pas pour rien qu’il est champion du monde.

Mes paris sur le Tour de France

Dans les paris long terme que j’avais faits :

– Peter Sagan gagne le maillot vert comme prévu.

– Tejay Van Garderen contre Pinot. Ce pari était faux puisque Pinot a abandonné, même si de toutes façons, il était mal parti.

– Chris Froome premier au général à une côte autour de 1,8. Quand j’ai vu l’armada Sky aux avant-postes avec Poels par exemple, je me suis dit que ce serait très compliqué d’aller le chercher et ça s’est avéré exact.

En prenant le pari la veille du contre la montre, où on pouvait imaginer qu’il allait faire un écart sur ses poursuivants, la cote était toujours de 1,8.

Résultat pour ces trois paris long terme, ou PMT (paris moyen terme) sur le Tour de France, je m’en tire donc avec un léger bénéfice. Si Thibaut Pinot avait été à son niveau, il aurait aisément battu Tejay Van Garderen qui a totalement sombré dans la troisième semaine. Mais un virus l’en a empêché. C’était assez sérieux puisque Pinot a déclaré forfait pour les Jeux Olympiques.

Le maillot à pois

Rafal Majka de l’équipe Tinkoff l’emporte une deuxième fois avec 209 points, devant le belge Thomas De Gendt à 130 points et la révélation Pantano (pas Pantani mais Pantano). Est-ce qu’on verra le colombien gagner ce maillot dans les prochaines années ? Peut-être. On sait que les colombiens sont de très bons grimpeurs, en raison des conditions d’entrainement et du relief de leur pays.

Le classement par équipes

Le classement par équipes était très serré entre Movistar et Sky. Movistar a fini en tête alors que je pensais que Sky pouvait finir devant. Pour rappel, ce classement se fait sur l’addition des temps des trois meilleurs coureurs de chaque équipe à chaque étape. Movistar, avec Quintana, Valverde et généralement Izaguirre (qui a remporté la dernière étape), réussissait à avoir trois coureurs bien classés sur toutes les étapes. L’équipe Sky avait 4 ou 5 coureurs devant qui accompagnaient Froome, notamment Nieve, Landa, Geraint Thomas, Henao et Poels, qui serait favori dans une autre équipe (un peu comme Richie Porte à la BMC qui finit 5e au Général).

Movistar a donc gagné ce classement mais à la moindre défaillance – Izaguirre par exemple–, le classement serait revenu aux Sky qui était l’équipe la plus forte dans l’ensemble .

Voilà pour ce bilan. La course a comme toujours été très intéressante avec l’élimination de Contador, des chutes, des surprises. Froome était autour de 2-2,50 pour gagner le Tour de France. Il était en forme, il n’y avait pas de secteur pavé donc il ne risquait pas de tomber comme il y a deux ans.

Prochaine course : le Tour d’Italie. Je ferai une présentation de cette épreuve avec un invité qui connaît très bien le cyclisme. Quintana a annoncé qu’il s’engageait sur cette course et on verra s’il a récupéré. Avant cela, il y aura aussi la course cycliste des JO dont nous parlerons la semaine prochaine également.

Les Jeux Olympiques

La semaine dernière, on ne savait pas encore ce que seraient la décision concernant la participation des russes aux Jeux Olympiques. Finalement, les russes peuvent concourir aux JO. Je pense que Poutine a du passer quelques coups de fil, c’est assez hallucinant. Soit on estime que c’est un dopage d’état et qu’il faut sanctionner tous les sportifs, tant pis pour ceux qui étaient propres, soit on fait au cas par cas et c’est que le CIO a décidé.

Tous les athlètes russes resteront chez eux par contre à part la sauteuse en longueur Darya Klishina, qui est à ce jour la seule athlète russe autorisée à participer aux compétitions d’athlétisme. 68 athlètes russes pour Rio ont été analysés par le Doping Review Board de l’IAAF, la Fédération internationale d’athlétisme, qui a jugé qu’une seule athlète répondait aux critères requis. Un des critères était de ne jamais avoir déjà été dopé dans sa carrière. Mais plusieurs athlètes ont déjà été pris et pas qu’en Russie. On peut citer par exemple Gatlin pour les USA. Et certaines études prouvent que si vous avez été dopés à un moment, vous gardez quand même dans cotre organisme quelque chose, ce qui explique pourquoi certains russes ne sont pas d’accord avec cette décision.

Les autres cas seront examinés fédération par fédération. En natation par exemple, Efimova, la grande championne de brasse ayant déjà été contrôlée positive est invitée à rester chez elle. Même chose pour Morozov, un nageur du relais 4x100m russe. Je vous donne là aussi une indication pour les paris sportifs puisque en l’absence d’un élément important, le 4×100 russe sera forcément moins bon.

Je ne peux pas tout énumérer toutes les autres disciplines, mais les russes ne devraient avoir qu’un seul équipage engagé en aviron par exemple. En gymnastique, ça devrait être bon normalement… Je pourrai être plus précis au fur et à mesure qu’on s’approche des JO. Je ferai une liste un peu plus détaillée la semaine prochaine. Pour eux qui font des paris sportifs comme moi sur les JO, mieux vaut éviter de se positionner trop tôt car si certains russes censés ne pas être présents le sont finalement, toutes les cotes déjà sorties vont être modifiées.

C’est la raison principale pour laquelle je préfère prendre mon temps pour me positionner sur les JO. En disant cela, je réponds en même temps à certaines questions que les membres du club ou les auditeurs de la radio m’ont posé.

Affaire à suivre donc et nous en parlerons encore la semaine prochaine quand je vous présenterai ces Jeux Olympiques. Avec comme vous le savez certaines préférences pour des compétitions en particulier, comme l’athlétisme voire la natation.

L’instant technique du jour : les paris sportifs pendant l’été

Que faire durant l’été au niveau des paris sportifs ? J’ai déjà fait une petite vidéo sur youtube à ce sujet pour vous expliquer pourquoi il est à mon avis plus compliqué de parier l’été. Il y a déjà moins de compétitions disponibles donc cela réduit les possibilités. Si vous ne trouvez rien su quoi parier, ne forcez pas, cela ne sert à rien. Vous risquez de parier sur des sports que vous ne maitrisez pas et vous allez taper dans votre capital.

Il vaut mieux avoir un bon capital pour bien commencer début septembre quand toutes les compétitions vont reprendre dans les différents sports.

Cette année est un peu particulière avec l’Euro 2016 et les Jeux Olympiques.

L’euro 2016

J’ai vu que certains avaient gagné un peu d’argent sur l’Euro 2016, d’autres en ont perdu. J’avais dit d’y aller doucement sur cette compétition. Les Euros ou les Coupes du monde sont toujours difficiles : il n’y a pas énormément de paris à faire et c’est compliqué d’analyser les statistiques. On peut tirer son épingle du jeu bien sûr.

D’ailleurs, dans les quelques analyses que j’ai faites en vidéo, je m’en suis sorti en positif. Mais cela porte sur un échantillon faible – quelques matchs –– donc je ne vais pas du tout en tirer de conclusions.

Même s’il vaut mieux terminer en positif bien sûr., avec notamment mon pari phare, qui était la Pologne en 1/4 de finale, et je vous l’accorde en 1/8e contre la Russie. Là, même si je n’aime pas cette expression, c’est passé par un trou de souris, il y a eu un peu de chance quand même puisqu’ils se sont fait dominés en prolongations et ont gagné aux tirs au but. Le principal étant que le pari soit passé.

Les Jeux Olympiques et le planning des JO

Généralement, je tire mon épingle du jeu lors des Jeux Olympiques mais cela me prend des heures et des heures d’analyse. Sur l’athlétisme principalement mais je vais aussi regarder la natation, ce qui tombe bien puisque les compétions de natation sont la première semaine et l’athlétisme la deuxième. Il est important aussi de regarder le calendrier. Le tournoi foot va se dérouler sur toute la longueur des JO mais certaine compétitions se déroulent seulement en première ou en deuxième semaine. Donc si on souhaite analyser deux sports, mieux vaut s’arranger pour que ces compétitions n’aient pas lieu la même semaine afin d’avoir plus de temps pour le faire. Je trouve les JO intéressants, même s’il faut s’y connaître un minimum bien sûr.

Les compétitions mineures

Certains m’ont fait remarquer qu’il est aussi possible de parier sur des compétitions mineures durant l’été, comme des championnats de foot dits « exotiques ». Tout à fait. La vidéo que j’ai fait sur youtube s’adressait surtout aux débutants, pour leur dire de ne pas faire de bêtises. Si vous êtes initiés ou confirmés, la situation est différente. Je connais des personnes qui parient sur des championnats méconnus, comme les championnats scandinaves ou le soccer australien.

Il y a des choses à faire, c’est sûr mais il faut déjà être initié ou confirmé, ce qui demande un certain temps. Et il faut savoir où trouver les informations adéquates pour tirer son épingle du jeu. Mais vous avez raison, l’été permet aussi de jouer sur certaines ligues exotiques.

Pour ma part, je parlais en général sur le fait que l’été est plus compliqué et la majorité était d’accord avec moi.

Profiter de l’été pour établir bilans et analyses

Prenez aussi l’été pour souffler un peu, être en famille et analyser vos bilans de l’année passée. Si vous avez fait vos propres paris, essayez de tirer une conclusion de ce que vous avez fait, des paris qui ont fonctionné et de ceux qui n’ont pas fonctionné. Si vous constatez que vous êtes en déficit sur un type de paris, essayez de comprendre pourquoi, c’est important. Et si vous n’arrivez pas à comprendre pourquoi et que vous ne voyez pas comment améliorer ça, laissez tout simplement tomber ce type de paris là.

Mon conseil : si vous êtes très bons en Draw no Bet, donc handicap 0 ou match nul remboursé (pour en savoir plus, cliquez ici pour en savoir plus) ou en double chance, gardez ce type de paris en faisant des peut-être des petits combinés de 2 ou 3 cotes maximum. Si vous voyez que vous êtes dans le rouge lorsque vous avez joué sur des victoires sèches, que ce soit à domicile ou à l’extérieur ou des matchs nuls, posez vous la question et arrêtez de jouer ce type de paris. même chose pour les scores exacts. Je l’ai déjà dit, c’est très compliqué de gagner de l’argent en jouant des scores exacts et généralement les bookmakers ont un TRJ encore plus bas su ce type de paris.

Voilà pour l’été. Ne faites pas de bêtises, apprenez de vos erreurs passées, essayez de prendre du recul, voir quel tipster vous allez suivre, garder ou non, car l’été est aussi le moment pour faire un bilan sur tout ça. Il arrive que des tipsters aient passé une mauvaise année alors qu’ils ont été bons l’année précédente. Essayez de les contacter pour savoir ce qu’il s’est passé. Si ce sont des tipsters de qualité, ils vous répondront et auront peut-être même l’explication.

À chacun de tirer des enseignements de l’année écoulée pour repartir du bon pied fin août début septembre. D’ailleurs, ça ne va pas tarder.

Se tenir informé pendant l’été

Il est aussi important aussi de suivre l’actualité des championnats auxquels on s’intéresse durant l’été. Les transferts notamment. J’ai par exemple noté des choses très intéressantes qui ont lieu en ce moment en NBA. Je me fais ainsi des fiches sur chaque sport et chaque compétition qui m’intéresse

Pari long terme sur la Ligue 2

Pour finir, une analyse de la Ligue 2 qui reprend cette fin de semaine et un pari long terme que j’ai aussi donné dans mon club. Vous allez voir que c’est un peu osé mais je vais argumenter. Je parie sur le gagnant de la Ligue 2 et le Top 3, c’est-à-dire les équipes qui monteront en Ligue 1 à la fin de la saison. Il y aura cette année un barrage entre le 18e de la L1 et le 3e de la Ligue 2 mais les bookmakers considèrent uniquement le Top 3, donc même si l’équipe sur laquelle vous pariez finit 3e et ne monte pas, vous serez quand même payés comme si elle montait en L1.

Le Stade Brestois 29

Je vais donc m’intéresser au Stade Brestois 29. Le stade est à 10 minutes de chez moi et c’est une équipe que je suis en général même si je l’avoue, je ne suis pas allé au stade l’an dernier. Leur jeu ne m’inspirait pas et j’étais assez déçu, peut-être comme beaucoup de supporters du SB 29.

Cette année, le club a fait un peu « table rase » de l’année dernière, avec :

– un nouveau président Denis Le Saint, qui au passage était mon patron quand je travaillais à France-paris sportifs puisque la société lui appartenait avec son frère, qui lui aujourd’hui le président du BBH 29 dont je vous ai parlé la semaine dernière.

– Jean-Marc Furlan comme entraîneur. Je l’apprécie beaucoup comme entraîneur et il a déjà montré qu’il était capable de monter des équipes de L2 en L1, avec Troyes par exemple. C’est aussi quelqu’un qui prône le beau jeu, ce qui manquait à Brest depuis quelques temps.

Je fais confiance à l’équipe dirigeante. Ils ont aussi de nouvelles installations pour s’entraîner, bref tout se met en place. Les frères Le Saint sont des entrepreneurs qui rayonnent sur la région et la France et ils sont sérieux donc je pense que le projet est assez intéressant.

Ils sont aussi allés chercher de bonnes recrues comme :

– Faussurier qui vient de Sochaux

– Coeff qui a déjà joué à Brest et qui est prêté cette année par l’Udinese pour jouer devant la défense, normalement

– Maupay un attaquant qui était à Saint-Etienne. Il est jeune et a encore ses preuves à faire mais j’ai confiance en ses qualités.

– Diallo qui vient d’Ajaccio

– Battocchio, un jeune qui fait partie de l’équipe espoir italienne, arrivé l’an dernier de Watford en Angleterre devrait je pense passer un palier cette année avec Furlan.

plus quelques prêts de Lorient

Bref, j’estime que l’équipe est assez équilibrée et costaude. Petit point d’interrogation : la défense centrale. Il faut voir comment elle évoluera vu que les joueurs ne se connaissent pas vraiment. Mais j’ai confiance. D’ailleurs, les trois matchs amicaux que Brest a fait, ils ont battus Metz 1-0, Gungamp 2-0 et Rennes 1-0 à l’extérieur. Je pondère sur Rennes puisque c’était leur équipe B mais cela fait 3 victoires quand même. Est-ce que Furlan a déjà posé sa patte sur le Stade Brestois 29 ? Moi je l’espère.

Ils ont aussi finis 10e l’an dernier avec une fin de saison cauchemardesque, avec 4 défaites et 4 nuls sur les 8 derniers matchs, donc inutile de vous dire que la fin de saison prochaine devrait être meilleure. Le budget est de 13 millions, ce qui est plus que correct en Ligue 2. C’est un des cinq ou six plus gros budgets du championnat.

Reims sont les favoris cette année, parce qu’ils descendent de L1 et parce qu’ils ont normalement un projet. Même si les statistiques montrent qu’il est extrêmement rare qu’une équipe qui descende soit champion ou remonte immédiatement.

Je ne mise pas sur le Stade Brestois 29 parce que je suis brestois mais parce qu’il y a une value chez les bookmakers. Les francophones qui sont à l’étranger peuvent trouver une cote à 30-31 sur unibet mais ça aura peut-être évolué. En France, on trouve du 25-26 pour Brest champion de L2. Pour le Top 3, on trouve à l’étranger un cote de 6, ce qui n’est pas mal je pense. Et on pourra peut-être même faire de l’arbitrage et des couvertures durant la saison.

Pour les autres équipes que j’ai repérées, je ferai une analyse vidéo que je posterai en priorité pour les membres de mon club.

Voilà donc mon pari pour cette année : Brest champion de Ligue 2. ça va être compliqué pour être champion mais j’estime qu’il y a quelque chose à faire. S’ils font un bon début de saison, on pourra se couvrir et Top 3 pour a montée. Si ce n’est pas cette année, ce sera pour l’année prochaine et avec Furlan, il t a moyen de faire quelque chose de bien et d’accrocher une des trois premières places pour monter en Ligue 1.

Bien sûr, ce n’est que mon avis et mon analyse et vous avez tout à fait le droit d’avoir une autre analyse et de ne pas jouer cela. En tout cas, c’est un des paris long terme que je vais jouer sur cette Ligue 2

À vous de jouer :

Le grand événement, Jeux Olympiques commencent le week-end du 5 août. C’est l’hiver à Rio, il ne fait que 30 degrés, le moustique zika est un peu moins « méchant », des sportifs qui pensaient ne pas y aller vont y aller car le risque est très minime. Une belle fête qui s’annonce malgré quelques petites problèmes de plomberie dans les logements des délégations australiennes et néo-zélandaises apparemment.

Nous ne parlerons pas du village olympique la semaine prochaine mais des différentes disciplines. Je ne pourrai pas traiter tous les sports mais j’aborderai ceux que j’ai étudiés et ceux qui m’intéressent. Et je dresserai peut-être déjà un ou deux paris vers lesquels je m’oriente pour ces jeux. Je vais vivre 2 semaines à l’heure brésilienne, de 14 heures à 3 ou 4 heures du matin, selon les plages horaires des retransmissions télé. J’ai déjà prévenu ma famille qu’on va se croiser. Quand on est passionné, c’est comme ça. Ce ne sont après tout que 2 semaines dans l’année tous les quatre ans.
Je propose également d’autres paris dans mon club privé que vous pouvez rejoindre en cliquant ici (en cliquant ici ).

À la semaine prochaine. D’ici là, portez-vous bien, pariez bien et surtout : pour parier gagnant, il faut parier intelligemment !

One thought on “Mon PRONO sur le champion L2 en 2017 et bilans Tour de France et JO de Rio

  1. FLANDIN JEROME

    Bonjour,je précise avoir acheté IACA,et ton livre qui donne de bonnes instructions.
    Quels sont les sites qui permettent de miser sur du podium de L2,L1,PL,LIGA,etc….
    Merci pour ta réponse.

    pour info mon premier PLT : Strasbourg L2 Vaniqueur 20/1 sur zebet (12/1 ce jour..)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.