Faut-il parier en Draw no Bet sur les favoris ?

J’ai fait une petite étude pour essayer de voir si la stratégie que certaines personnes disent de jouer les Draw no Bet sur les favoris d’un championnat est rentable. J’ai passé un petit peu de temps à regarder tout ça, malgré que j’avais mon opinion déjà faite, car il faut bien réussir à le démontrer. Vous allez donc voir si à moyen long terme cela est rentable, à court terme sur une saison vous pouvez gagner de l’argent.

Pour cela j’ai utilisé deux sites : Bet Explorer pour avoir les data des anciennes côtes avec tous les résultats et flash résultat pour avoir les différents champions sur les 5 championnats majeurs

Rappel : Draw no Bet : Match nul = match remboursé

Draw no Bet sur les favoris de Ligue 1

pronos ligue 1 bon parieurOn commence par le championnat de France : La ligue 1. On vous dit de jouer sur le PSG, car c’est l’équipe qui est champion de France ces dernières années. Donc vous prenez le PSG et vous ne savez pas ce qui va se passer et là par exemple en 2016/2017 c’est Monaco qui fini champion de France. Il y a eu Lyon pendant un moment et forcément à un moment donné l’hégémonie s’arrête et là si vous avez continué de parier sur eux un ou deux ans, vous imaginez ce qui a pu se passer.

Donc on part sur le principe de jouer sur le PSG sur l’année 2017/2018 et on va regarder un peu ce qui s’est passé dans les résultats du PSG. Donc on recherche dans les archives, ce qui est loin d’être difficile. Maintenant qu’on a les résultats, on part du principe que je mise une unité à chaque fois par match. On observe qu’ici j’aurais perdu 3 unités avec les défaites du PSG et que 6 fois elle aurait été remboursée et que j’aurai gagné 29 fois.

Alors on se dit qu’on aurait gagné beaucoup, mais ce n’est pas aussi simple que ça. Pour ça on va prendre un exemple. Pour illustrer, je choisis le derby entre Marseille et le PSG et en regardant les côtes pour le PSG en Draw no Bet, on se rend compte qu’elle n’est pas très haute. Pour mes calculs j’ai pris la moyenne des paris qui est ici de 1,11. Donc tout à l’heure quand on a vu 29 victoires pour le PSG on s’est dit qu’on allait gagner de l’argent rien qu’ici on se rend compte que si contre Marseille la côte est faible, qu’est-ce que ça va être contre des petites équipes comme Angers, Troyes. (Désolé pour les supporters de Angers et Troyes). Déjà quand vous êtes sensé vous déplacer à Marseille, une équipe qui devrait être dans le top 3 du championnat, qui cette année là à fini à la 4e place et que vous avez qu’une côte de 1,11 sachant qu’en plus ce match là était remboursé (2-2), pire encore sans le but dans le temps additionnel de Cavani, vous auriez pu perdre une unité. Ca vous donne quelques pistes.

Je vais prendre un autre match au hasard. Metz-PSG le Draw No Bet du PSG était – en étant gentil – de 1,02. Alors pour mes calculs j’ai pris les victoires du PSG avec une côte généreuse de 1,1 pour que ce soit plus simple pour tout le monde. Du coup pour 29 victoires du PSG cela vous fait 2,9 unités de gains. Sachant que vous vous souvenez que je vous avez dit que le PSG avait perdu 3 unités. Si vous calculez 3-2,9 vous êtes en légère perte. Vous devez même être un peu plus que ça, vu que j’ai pris une côte de 1,1 sachant qu’ils devaient être de 1,05 ou 1,06 à l’année.

Conclusion : Sur l’année dernière pour le PSG jouer en Draw no Bet ne fonctionnait pas.

Alors à ça on va me dire, Benoît, c’est peut-être une exception. D’accord… Prenons donc l’année 2016/2017. Oh et bien déjà c’est Monaco qui est champion. Avec 5 défaites pour 27 victoires, vous êtes probablement déjà en perte. Sachant que les côtes étaient sensiblement les mêmes, avec deux défaites deux plus. (Même si on remarque une montée de 0,15 sur le match Marseille PSG par rapport à 2017).

Conclusion : Cela ne fonctionne absolument pas sur la Ligue 1.

Et en Italie, est-ce que la méthode du Drawnobet fonctionne ?

On va passer maintenant à l’Italie. Cela fait maintenant un moment que la Juventus est championne. Donc quand on dit jouer la Juve, on va dire que vous l’aurez pas joué de suite, sauf que les bookmakers ne sont pas con et ont déjà adapté les côtes.

Donc pour 2017/2018, on note, 30 victoires, 5 nuls et 3 défaites, ce qui est sensiblement la même chose que pour Paris. Donc la Juve on se dit qu’on peut se faire un peu d’argent. Vous pourriez avoir raison, mais pour ça il faut aller voir les match à l’extérieur contre ses concurrents directs où ce sont là que les côtes sont les plus intéressante. Alors effectivement, ils sont allé gagner à Milan 2-0 avec un DNB à 1,40, gagner à Naples 1-0 une côte de 2,61. Donc là vous faites un bénéfice de 1,61. Avec seulement 3 défaites vous avez quasiment rattrapé toutes vos défaites. Chez la Fiorentina 1,31, la Lazio 1,65 et l’Inter 1,74. C’était parfait, c’était très bien.

Conclusion : Vous avez gagnez sur cette année dans ce championnat. Donc vous faites un joli bénéfice d’environ 3 unités.

Alors est-ce que cela ne fait pas juste rattraper l’année d’avant ?

La Juventus c’est 29 victoires 4 nuls et 5 défaites. Donc ça commence moins bien. Ils vont perdre à Rome, à la Fiorentina, à Milan et à L’inter. Là où l’année 2018 vous aviez les plus grosse côte. De plus au Napoli avec un match nul vous ne gagnez pas non plus la côte de 2,61.

Conclusion : Cette année là vous ne gagnez pas d’argent, vous en perdez même un petit peu. Donc sur une année on peut dire que ça peut marcher. Sachant que si ça marche vous allez retenter l’année suivante et donc peut-être perdre vos gains.

Les années précédentes, sont du même acabit, vous ne gagnez donc pas d’argent. La Serie A ne fonctionne donc pas non plus.

Draw no Bet sur le champion de Liga

Essayons donc maintenant en Liga. Parce que peut-être nous sommes tombé sur les deux mauvais championnat.

Alors déjà, ce qu’on repère c’est que l’on a pas toujours le même champion. Alors on mise plutôt sur Barcelone ou le Real Madrid ? C’est déjà une première prise de risque. On peut aussi voir des grosses surprises comme l’Atletico de Madrid.

On va partir sur Barcelone. Donc en 2017/2018 on retrouve Barcelone avec un 28/9/1. Alors avec une défaite, si Barcelone à réussi à gagner contre ses concurrents directs on se dit qu’on peut faire une bonne saison. Ils ont été gagner au Real avec un côte de 2,27. Contre l’Atletico match nul, vous ne gagnez donc pas. Chez Valence et Seville de même.

Conclusion : Grâce à la victoire au Real et aux autres équipes on remporte environ 3 unités gains.

Sauf qu’en 2016/2017, déjà Barcelone n’est pas champion, mais ils ont maintenant 4 défaites. Avec un -4 vous pouvez êtres sur que vous ne reviendrez pas en positif.
En 2015/2016, Barcelone est champion, mais avec cette fois-ci 5 défaites au compteur, donc autant vous dire qu’ici aussi vous ne gagnez pas d’argent. Donc vous êtes encore dans le rouge.

Encore une fois les DrawnoBet ne fonctionnent pas.

Comme c’est un peu long je vais vous écourter.

Draw no Bet en Bundesliga et Première Ligue

En Bundesliga, pareil avec le Bayern de Munich. L’année dernière vous avez 27 victoires 3 nuls et 4 défaites. Donc 4 unités de moins. Je peux vous dire que pour rattraper ça je peux vous dire que vous y arriverez pas avec des défaites face à ses adversaires les plus proches. Donc encore une fois c’est un échec en Bundesliga.

premier league draw no betEn première Ligue déjà pensons à Leicester. L’année dernière avec Manchester City et ses 2 défaites c’est intéressant surtout qu’ils ont été gagner contre les autres gros opposants. Vous devez gagner environ 3,3 unités. (Chelsea 1,84 , MU 1,54, Arsenal 1,30, Tottenham 1,8) Donc c’est chouette.

Sauf qu’en 2016/2017, Manchester City c’est 6 défaites, donc vous aviez auparavant déjà tout perdu. Et ça ça s’explique qu’en Premier Ligue, il y a 6 équipes qui peuvent être championne.

Conclusion

Donc pour moi la méthode des Draw no Bet sur les champions (qui faut déjà deviner), il faut déjà qu’ils gagnent contre les autres prétendants, ce qui fait beaucoup de conditions. Vous avez pu le voir sur une année vous pouvez être rentable, mais comme je vous le répète, les paris sportifs c’est du moyen long terme. Donc je vous conseille d’arrêter cette méthode.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *