Faut-il parier en victoire sêche sur les favoris des grands championnats ?

Bonjour,
Aujourd’hui vient le deuxième volet sur les DnB sur les grosses équipes. On avait vu que dans la première vidéo, cela ne fonctionnait pas pour les équipes des grands championnats.

Voyons donc maintenant si miser sur une victoire sèche à la place d’un DnB serait rentable.

Victoire sêche sur le BAYERN

Prenons l’exemple pour le Bayern Munich qui domine depuis quelques années maintenant le championnat allemand.  Les conditions pour que le bet soit rentable, c’est que le Bayern gagne ses match à l’extérieur contre les autres favoris, puisque c’est ici que les cotes sont les plus élevées.

Pour 2017-2018, en prenant le principe d’utiliser une unité par bet. Le Bayern avec 4 défaites et 3 nuls vous font déjà perdre 7 unités (les matchs nuls étant perdus en victoire sèche et non remboursé).

Cette année là le Bayern, à gagné à Schalke, Dortmund, Leverkussen, donc de grosses équipes portant donc le gain de l’année à 9,5 unités. Donc sur cette année vous gagnez un gain de 2,5 unités.

Pour 2016-2017. Le Bayern avec 2 défaites et 7 matchs nuls, c’est 9 unités de perdues. De plus cette année là, l’équipe n’a pas réussi à remporter ses gros matchs face aux favoris, vous laissant en légère perte et vous faisant perdre les bénéfices de l’année précédente.

Pour les années suivantes, les bets oscillent entre léger gain et légère pertes et rend donc cette technique non rentable pour le championnat allemand.

La victoire sêche sur la JUVENTUS

Là je voulais vous montrer en 2011-2012 où la Juventus ne perds aucun match. Elle fait 15 matchs nuls c’est donc 15 unités de perdues. Une saison donc pas du tout rentable.

Pour 2017-2018, avec 3 défaites et 5 matchs nuls c’est 8 unités de perdues. Cependant vous gagnez de l’argent, car cette année là, la Juve gagne contre l’Inter (2,55), Milan (2), Naples(3,75). Vous faites donc un profit de 2,5 unités.

Pour 2016-2017, c’est 9 unités de perdues avec 5 défaites et 4 nuls. Sauf que cette année là, la Juve perd à l’Inter, à Milan et fait un nul à Naples. Donc cette année là vous perdez tout ce que vous aurez gagné l’année précédente.

Victoire sêche sur PARIS SG

Et bien ça va être encore pire pour la ligue 1, car le PSG est encore plus dominateur de son championnat et les autres équipes bien plus faible. Pour l’année dernière avec 9 unités en moins (3D 6N), le PSG perds à Lyon et même s’il gagne à Monaco la côte n’est que de 1,50 ce qui n’est pas grand chose. Vous perdez donc de l’argent sur cette année là en L1.

En conclusion, faut-il parier en victoire sêche sur les favoris ?

Je vous déconseille donc cette technique, qui ne marche pour aucun championnat. Vous pouvez cependant pariez des victoires sèches en repérant des anomalies dans les équipes. Par exemple, la perte de Thauvin pour Marseille qui n’arrive pas à tourner sans lui. Ce qui peut apporter des surprises, mais globalement, cette méthode de victoire sèches sur les favoris tout au long de l’année ne fonctionne pas à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *